2019-03-28T17:37:18Z https://metropole.nantes.fr/files/images/environnement/jardin-versailles/jardinversailles-675.jpg

Actualités Publié le 28 mars 2019

L’île de Versailles s’offre une cure de jouvence

Ce jardin à l’ambiance japonaise est l’un des sites les plus fréquentés de Nantes. Après trois mois de chantier, il rouvre ses grilles au public samedi 30 mars, tout en poursuivant sa transformation.

Azalées, rhododendrons, cerisiers et pins taillés en forme de nuage, etc. de nouveaux arbres et vivaces sont plantés sur l’île de Versailles.
Azalées, rhododendrons, cerisiers et pins taillés en forme de nuage, etc. de nouveaux arbres et vivaces sont plantés sur l’île de Versailles.

Inaugurée en 1987, l’île de Versailles fait le bonheur des promeneurs depuis plus de trente ans maintenant. L’ambiance zen et la beauté des essences végétales qui s’épanouissent au milieu des cascades et rocailles, attirent chaque année plus de 900 000 visiteurs, autant que le Parc de Procé qui s’étend sur 12 hectares. Cette fréquentation intensive n’est pas sans conséquence sur l’état de cette petite île artificielle d’1,7 hectare, née sur les déblais récupérés lors du creusement du canal de Nantes à Brest. Pour ne rien perdre de son attractivité, cet espace de détente et de loisirs dédié à la culture japonaise s’offre une cure de jouvence. Fermé depuis le mois de janvier, il rouvre ses grilles samedi 30 mars, à 8h30. Une première partie des travaux de rénovation du jardin est achevée. Que diriez-vous d’en profiter pour redécouvrir les lieux ?

Nouvelles plantations, remise en étant des cheminements ceinturant l’île, création d’une rampe pour faciliter l’accès des personnes à mobilité réduite à l’embarcadère des bateaux électriques Ruban Vert… Plus de 30 ans après son ouverture, la Ville de Nantes  investit 580 000 euros pour rénover le jardin et moderniser la Maison de l’Erdre, conçue à l’origine comme un pavillon de thé nippon.

Nouveaux arbres, jeux et carpes koï

Composé d’une succession de tableaux représentant autant de paysages naturels en modèle réduit, le parc avait souffert au fil des ans. Les jardiniers du Service des espaces verts et de l’environnement (Seve) profitent des travaux pour replanter des végétaux qui avaient plus ou moins disparu : azalées, rhododendrons, érables du Japon, cerisiers et pins taillés en forme de nuage selon l’art du niwaki… « Nous aménageons également de nouvelles zones rocheuses pour conforter cette ambiance japonisante », explique Jacky Malinge, responsable de l’entretien de l’île au Seve. Des poissons (carpes koï) vont être réintroduits dans les bassins et plusieurs éléments de décor du jardin (lanternes gata, torii, portail nippon, etc.) sont restaurés pour un meilleur confort. Autre nouveauté annoncée : l’évolution de l’aire de jeux, nichée entre les rochers au bout de l’île. Mais chut, c’est une surprise ! Pour la découvrir, rendez-vous dans quelques semaines. Une inauguration festive sera proposée au public quand l’ensemble de la rénovation sera achevée.

Ça peut vous intéresser