2020-10-05T10:39:54Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/midi%20minuit/midiminuitp675.jpg

Actualités Publié le 05 octobre 2020

MidiMinuitPoésie « illustre la diversité de la poésie contemporaine »

Depuis deux décennies, le festival établit des passerelles entre la poésie et les arts visuels ou sonores. Magali Brazil, directrice de la Maison de la Poésie, dévoile les contours de la 20e édition qui se tiendra du 6 au 10 octobre.

Le musicien Rodolphe Burger donnera le coup d’envoi du marathon avec le poète Pierre Alferi samedi 10 octobre. Crédit : BenPi.
Le musicien Rodolphe Burger donnera le coup d’envoi du marathon avec le poète Pierre Alferi samedi 10 octobre. Crédit : BenPi.

MidiMinuitPoésie célèbre sa 20e édition. Quel regard portez-vous sur l’évolution du festival ?

« Nous avons démarré avec une Nuit de la poésie, le festival se déploie aujourd’hui sur cinq jours. Le cœur de la manifestation reste le marathon : douze heures de lectures croisées, lectures-concerts et performances qui illustrent la diversité de la poésie contemporaine. Il se tiendra samedi 10 au lieu unique. Les lieux sont renouvelés chaque année pour garder un festival curieux. Au fil du temps, la fréquentation a augmenté et le public s’est diversifié. »

La poésie souffre parfois d’une image désuète. Comment réussissez-vous à capter un public éloigné de ce genre littéraire ?

« Nous développons des projets participatifs pour impliquer les publics dans la création d’une œuvre. Yoann Thommerel et Sonia Chiambretto sont actuellement en résidence dans le quartier des Dervallières. Ils proposent des ateliers aux habitants en les invitant à élaborer des questions et des réponses sur la thématique du ghetto. Ce projet littéraire est aussi social et politique. Les habitants participent également à la conception d’une performance qui sera présentée mercredi 7 à 19h30 au Hangar 32. Le festival va à la rencontre des scolaires avec la gazette des lycéens. À la rentrée, nous proposons aux élèves de lire le livre d’un auteur invité du festival. Ils sont ensuite amenés à rédiger des notes de lecture et à écrire des poèmes à la manière de. Les élèves sont souvent captivés car ils réalisent que la poésie contemporaine est très différente de celle qu’ils étudient habituellement. Elle est ancrée dans la réalité. On voit émerger des œuvres sur l’écologie ou sur la crise sanitaire que nous traversons. »

Quels sont les temps forts de cette 20e édition ?

« Hormis le marathon poétique samedi, l’autre événement à ne pas manquer est la soirée Histoires d’Amérique qui se tient le vendredi 9 à Stereolux. Jean-Michel Espitallier et Anne-James Chaton proposeront des lectures de leurs livres parus cette année. Le premier évoque la figure du cow-boy, le deuxième s’intéresse au parcours de l’assassin de John Fitzgerald Kennedy. Les deux auteurs rendront hommage au poète américain John Giorno. Le festival se déroule également en extérieur avec les Midis sonores. Du mercredi au vendredi à 12h30, rendez-vous dans le jardin de la Psallette pour des lectures-concerts. »

À noter

MidiMinuitPoésie #20, du 6 au 10 octobre. Toutes les propositions du festival sont gratuites. Port du masque obligatoire.

Ça peut vous intéresser