2020-06-30T16:35:06Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/dechets-proprete-eau-energie/tricyclerie/tricyle675.jpg

Actualités Publié le 30 juin 2020

La Tricyclerie collecte vos déchets organiques

L’association teste un nouveau système de collecte pour les particuliers du centre-ville de Nantes. Explications avec Margaux Bourigault, chargée de projet à l’association.

Les vélos remorques de la Tricyclerie sillonnent le centre-ville de Nantes pour collecter les biodéchets.
Les vélos remorques de la Tricyclerie sillonnent le centre-ville de Nantes pour collecter les biodéchets.

Pourquoi la Tricyclerie, qui travaille depuis bientôt cinq ans avec les professionnels, lance-t-elle une expérimentation sur la collecte des biodéchets des habitants ?

Nous voulons répondre à la demande que nous ont fait beaucoup de particuliers, d’habitants de venir chercher leurs déchets organique. Ces demandes étaient quotidiennes, il y a un besoin important, notamment dans l’hypercentre. Au début, nous nous sommes concentrés sur les professionnels, pour bien développer notre logistique, pour affiner notre offre. On sent que c’est le moment de se lancer dans ce nouveau projet.

Je suis un particulier intéressé, comment faire pour bénéficier de ce service ?

C’est très simple, il suffit d’aller sur notre site Internet. Vous allez trouver la liste des points de collecte. Pour le moment, nous n’en avons un seul, mais on a pour ambition d’en trouver d’autres dans le centre. Choisissez l’abonnement qu’il vous faut. Cela dépend du nombre de personnes dans le foyer. Ensuite, soit vous utilisez votre propre seau, soit vous pouvez en acheter un auprès de la Tricyclerie. Et une fois par semaine, vous pouvez venir vider votre seau dans nos bacs, passage Douard dans le quartier des Olivettes. On passe plusieurs fois par semaine récupérer en vélo les déchets organiques  pour les composter et les redistribuer.

Dans quelle zone de la ville de Nantes proposez-vous ce service ?

Dans un périmètre de 5 kilomètres autour de la Cathédrale Saint-Pierre. Après, si l’on constate une demande importante dans un quartier excentré, on peut aussi s’adapter. A terme, notre objectif est d’installer d’autres points de collecte dans d'autres quartiers.

La crise sanitaire a-t-elle perturbé le lancement de ce projet ?

On devait lancer les deux premiers mois de test début avril, pour avoir de premiers retours des habitants, pour répondre au mieux aux besoins. Et finalement, ça tombe  assez bien que ce projet arrive maintenant car notre activité n’a pas complètement repris, beaucoup de restaurants n’ont pas repris, ou sont en pause. Et nous avons aujourd’hui le temps de lancer ce projet.

La Tricyclerie en bref

Cette association, créée en 2015, propose une collecte des déchets organiques des entreprises et restaurants en véloremorque dans le centre-ville de Nantes. Les déchets collectés sont compostés et redistribués à des maraîchers et des jardiniers de Nantes et des environs. La Tricyclerie compte une soixantaine de clients et collecte 6 tonnes de déchets par mois.

Ça peut vous intéresser