2020-08-10T11:05:01Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/deplacements-stationnement/velo/velo-piste-675.jpg

Actualités Publié le 10 août 2020

À Nantes, les pistes cyclables deviennent œuvres d’art

Les designers nantais du studio The Feebles ont signé l’habillage de trois nouvelles pistes cyclables sur les ponts Anne-de-Bretagne, Willy-Brandt et des Trois-Continents.

Trois des pistes cyclables temporaires, aménagées sur des ponts de Loire, se parent de couleurs vives.
Trois des pistes cyclables temporaires, aménagées sur des ponts de Loire, se parent de couleurs vives.

On connaissait les 22 e-busways décorés par autant d’artistes, les deux rames de tramway magnifiées par Chourouk Strada qui circuleront jusqu’en mai 2021… C’est maintenant le vélo qui fait l’objet d’un traitement artistique à Nantes ! Et plus précisément trois pistes cyclables temporaires aménagées sur des ponts de Loire à la suite du déconfinement.
Compétente en matière de déplacements et d’espace public, Nantes Métropole s’est rapprochée du Voyage à Nantes, qui a retenu un projet d’Anaël Moreaux et Gaëtan Guerlais, les deux designers graphiques fondateurs de The Feebles. Créé en 2013, ce studio graphique avait déjà travaillé en 2015 aux côtés de Nantes Métropole et du VAN pour la création d’une fresque sur le parvis des Nefs lors de la Vélo Parade.
Le résultat séduit par son originalité et pour le dynamisme qu’il insuffle à une voirie, dont l’aspect est, habituellement purement fonctionnel. Des à-plats de couleurs vives distinguent l’espace dévolu aux cyclistes (pistes et bordures de sécurisation en béton). Une signalétique dédiée reprend les mêmes codes graphiques aux entrées de pont.
Le pari était de taille pour les designers, qui ont dû imaginer une œuvre s’étalant sur un kilomètre au total ! « Notre idée était d’associer des formes généreuses, géométriques, qui viennent se superposer, se coller, s’enchaîner, pour créer un couloir très graphique. On souhaitait faire ressentir une émotion aux cyclistes, donner un côté ludique pour trancher avec le bitume qui peut paraître un peu froid », explique Gaëtan Guerlais. Les designers ont réalisé eux-mêmes les tracés à la craie, avant qu’ES Via, une entreprise spécialisée dans le marquage, ne vienne poser les résines colorées – « un matériau antidérapant et qui dure dans le temps ». Précisions d’importance pour une œuvre amenée à voir circuler des cyclistes toujours plus nombreux sur le territoire métropolitain

Ça peut vous intéresser :