2020-04-02T09:03:44Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/coronavirus/videojr/video01042020JR675.jpg

Actualités Publié le 02 avril 2020

Alimentation : comment favoriser un approvisionnement en produits frais et locaux

Avec la fermeture des marchés, les circuits habituels de distributions sont perturbés. En lien avec les acteurs économiques, la Ville de Nantes se mobilise pour apporter des solutions adaptées à la crise sanitaire.

Depuis le 24 mars dernier, en application des restrictions décidées par l’Etat, les 17 marchés alimentaires nantais sont fermés, afin de limiter au maximum les risques de contamination par le coronavirus.  “Dans cette période, le maintien de l’approvisionnement alimentaire au plus près de chacun est fondamental, explique Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole. C'est la raison pour laquelle j'ai décidé de permettre la garde des enfants des salariés des commerces alimentaires. Je mesure aussi les contraintes et les conséquences de la fermeture des marchés pour les consommateurs et producteurs locaux. Notre enjeu : nous adapter.”

Dans ces circonstances, entreprises, commerçants et acteurs du secteur alimentaire et de la logistique se mobilisent pour proposer de nouvelles solutions de distribution alimentaire de proximité. Certains producteurs se sont ainsi organisés pour mettre en place de la vente directe. D’autres travaillent avec des commerçants ambulants qui proposent la livraison à domicile de paniers producteurs.

Des marchés qui passent au “drive”

Plusieurs marchés nantais adoptent quant à eux le principe du “drive”, qui consiste pour l’usager à réserver les produits par téléphone ou via internet. Rendez-vous est alors pris pour une livraison, avec le souci de les espacer pour éviter les regroupements et de respecter les gestes barrières. C’est le cas à Talensac, depuis le 21 mars via le site de l’association des commerçants (livraisons du mardi au dimanche de 8h30 à 12h30).

Deux nouveaux drives vont voir le jour sur les marchés de Doulon (livraison le samedi de 10h30 à 11h45) et de Saint-Joseph de Porterie (livraison le samedi de 8h30 à 10h). La page Facebook les fromages de Damien, Mélanie et Maël centralise l’ensemble des commandes pour les autres commerçants, avec paiement à la livraison. Les Amap sont elles aussi autorisées à continuer leur activité, sous forme de drive.

Et les habitants peuvent évidemment faire appel à leurs commerces de proximité. “Dès maintenant, grâce à un partenariat avec la Jeune chambre économique sud Loire, vous pouvez trouver sur le site internet Solidarissime, une carte interactive et mise à jour en continu les commerçants nantais ouverts, et qui font de la vente à domicile”, explique Johanna Rolland. Et nous continuons à apporter une aide alimentaire spécifique aux plus fragiles en lien avec les associations et les bénévoles qui font un travail que je veux à nouveau saluer très chaleureusement.”

Ça peut vous intéresser