2020-02-06T09:22:29Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/services-administratifs/Conseil%20municipal/CM07022020/commandepublique675.jpg

Actualités Publié le 06 février 2020

Les achats publics, un levier pour la Ville de Nantes et la Métropole

Les marchés publics injectent des sommes importantes dans l’économie locale. La Ville et la Métropole utilisent ce levier pour encourager de nouvelles pratiques parmi les entreprises.

commandepublique800.jpg

Voirie, construction, mais aussi transports, alimentation… Nantes et la Métropole, sont, comme les collectivités d’envergure équivalente, un acheteur important sur leur territoire. En 2018, les deux collectivités ont passé pour 545 M€ de commandes. Un chiffre qui fait d’elles l’un des principaux acheteurs de la région, au même titre que des entreprises comme les Chantiers de l’Atlantique ou Airbus.

 

Ce poids financier, en augmentation régulière, donne aux collectivités un levier important pour soutenir l’activité économique locale et impulser des changements de comportements chez les entreprises avec lesquelles elle conclut des marchés publics. “Les achats faits par la collectivité – on parle de “commande publique” ne sont pas qu’une décision technique, ils doivent refléter nos choix politiques, souligne André Sobczak, vice-président de Nantes Métropole et conseiller municipal délégué à la RSE, aux TPE et PME et à la commande publique. Tout en s’assurant de l’efficacité et de la bonne gestion financière de la collectivité, la commande publique appuie nos priorités que sont l’emploi, la transition écologique et l’égalité des chances.”

Dans cette optique, la Ville et la Métropole incluent dans leurs marchés des clauses d’insertion professionnelle pour leurs marchés de travaux, des clauses sur le travail en journée pour les prestations de nettoyage, des clauses carbone dans les marchés de voirie ou encore des clauses de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) pour les prestations de service.

Les entreprises qui candidatent aux marchés publics se voient en outre proposer un engagement dans onze types d’action qui remplissent des critères d’achat public durable ou responsable.  Pour cela, un outil, le Schéma de promotion des achats responsables a été développé. Ce schéma permet de simplifier les démarches des entreprises, en particulier les TPE et PME.

Ça peut vous intéresser