2021-12-08T11:21:08Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/deplacements-stationnement/Semitan/camion%20semitan_675.jpg

Actualités Publié le 08 décembre 2021

La Semitan met le gaz pour ses camions de chantier

Le transporteur nantais s’est doté de trois nouveaux camions équipés de moteur au gaz naturel (GNV) et disposant de batteries électriques pour des interventions sur le réseau de tramway. Une première en France.

Les trois nouveaux camions de chantier représentent un investissement de près de 2 millions d’euros.
Les trois nouveaux camions de chantier représentent un investissement de près de 2 millions d’euros.

La Semitan dispose, depuis début décembre, de trois nouveaux camions de chantier pouvant circuler alternativement sur la route et sur les rails. Ils sont équipés – une première en France – de moteurs au gaz naturel (GNV) et remplacent trois vieux camions diesel en service depuis 1986. « Ce sont des véhicules d'intervention nécessaires à la réalisation de travaux de maintenance et de réparation du réseau de tramway », indique le transporteur nantais.

L’un de ces nouveaux véhicules est doté d’une grue permettant la pose des poteaux soutenant les fils électrifiés, pose provisoire dans les cas d’accidents, ou la mise en place d’aiguillages. Il est également muni d’un treuil pour tirer des câbles électriques ou des tuyaux – « des équipements dont les performances dépassent celles du précédent camion grue », précise en substance la Tan.

Un deuxième véhicule est équipé d’une nacelle nécessaire aux interventions sur les caténaires. Elle peut embarquer deux techniciens et son envergure d’intervention est plus étendue que celle du précédent camion. Le troisième est un camion plateforme, équipement permettant à cinq techniciens de travailler en même temps, outils et pièces détachées à portée de main, à 6,50 mètres de hauteur.

Bonne nouvelle en ce qui concerne les nuisances sonores : plateforme et nacelles fonctionnent en mode électrique, des batteries électriques qui permettent également au camion plateforme de se déplacer sur les rails, moteur thermique éteint. Ces motorisations électriques assurent aux riverains une plus grande tranquillité dès lors que nombre d’interventions sur le réseau de tramway s’effectuent de nuit.