2022-05-09T17:16:37Z https://metropole.nantes.fr/files/images/urbanisme-espace-public/chaussee-des-moines/chaussee-moines-675.jpg

Actualités Publié le 09 mai 2022

À Vertou, la chaussée des Moines dévoile son nouveau visage

La chaussée des Moines et le parc de la Sèvre ont été réaménagés pour restaurer le patrimoine, mettre en valeur la biodiversité et favoriser les mobilités douces. La première partie du site était inaugurée vendredi 6 mai.

Le parc de la Sèvre, à Vertou, s’est refait une beauté. Les nouveaux aménagements ont été inaugurés vendredi 6 mai 2022.
Le parc de la Sèvre, à Vertou, s’est refait une beauté. Les nouveaux aménagements ont été inaugurés vendredi 6 mai 2022.

Sa digue millénaire et son cadre verdoyant en font un lieu de promenade prisé des habitants de la métropole. La chaussée des Moines fait peau neuve après deux ans de travaux.  Son réaménagement fait suite à la démarche participative « Quelle Sèvre ? » engagée en 2016 pour réfléchir collectivement aux usages de la rivière et aux aménagements de ses berges. « Pendant 18 mois, nous étions très nombreux – institutions, acteurs associatifs, habitants, usagers – à participer avec enthousiasme à cette démarche de co-élaboration, rappelle Rodolphe Amailland, maire de Vertou, venu inaugurer le parc de Sèvre vendredi 6 mai. L’attractivité, la mobilité, le paysage, le patrimoine, l’environnement et l’écologie, complétés par 8 enjeux, ont permis de définir notre plan d’action. »

La chaussée réaménagée

Le projet global de réaménagement paysager sur 25 hectares, d’un coût de 5,5 millions d’euros dont 3,3 millions pour la première phase, a commencé au printemps 2020. La chaussée des Moines, ouvrage singulier permettant de relier à pieds secs le Chêne à la partie basse du bourg de Vertou, a été nettoyée, rejointée et consolidée. Ses aspects bétonnés, apparus au fil des ans et des réparations, ont été gommés et un parement maçonné recouvre toute sa longueur. Côté quai, les pavés ont remplacé le bitume. La suppression des stationnements permet aux cyclistes et aux piétons de profiter pleinement du site et de ses restaurants dotés de terrasses surélevées. « On redonne ici l’espace public aux piétons et aux cyclistes, ce qui rejoint le projet de la Métropole », souligne Michel Lucas, vice-président de Nantes Métropole en charge de la voirie. Les nouvelles places du parking du parc de la Sèvre viennent compenser celles supprimées sur le quai.

Sur le quai de la chaussée des Moines, les pavés ont remplacé le bitume. Une large place est faite aux piétons et aux cyclistes. La voie devrait être à terme piétonnisée. © Romain Boulanger
Sur le quai de la chaussée des Moines, les pavés ont remplacé le bitume. Une large place est faite aux piétons et aux cyclistes. La voie devrait être à terme piétonnisée. © Romain Boulanger
Le parc de la Sèvre a lui aussi été réaménagé. Les berges sont désormais une plage engazonnée en pente douce propice à la flânerie. © Romain Boulanger
Le parc de la Sèvre a lui aussi été réaménagé. Les berges sont désormais une plage engazonnée en pente douce propice à la flânerie. © Romain Boulanger
La nouvelle aire de jeux s’organise autour d’une genette géante, espèce protégée de la vallée de la Sèvre. Les plus jeunes y retrouvent toboggan, tyrolienne, parcours d’escalade et balançoires… © Romain Boulanger
La nouvelle aire de jeux s’organise autour d’une genette géante, espèce protégée de la vallée de la Sèvre. Les plus jeunes y retrouvent toboggan, tyrolienne, parcours d’escalade et balançoires… © Romain Boulanger
Habitants et élus étaient réunis vendredi 6 mai pour l’inauguration du site. © Romain Boulanger
Habitants et élus étaient réunis vendredi 6 mai pour l’inauguration du site. © Romain Boulanger
Le parc de Sèvre a été inauguré en présence de Rodolphe Amailland, maire de Vertou, Michel Lucas, vice-président de Nantes Métropole et Michel Ménard, président du Département de Loire-Atlantique. œ Romain Boulanger
Le parc de Sèvre a été inauguré en présence de Rodolphe Amailland, maire de Vertou, Michel Lucas, vice-président de Nantes Métropole et Michel Ménard, président du Département de Loire-Atlantique. œ Romain Boulanger
La maison de l’éclusier abrite une fresque du peintre Alain Thomas. Une terrasse surélevée offre un autre point de vue sur la Sèvre. © Romain Boulanger
La maison de l’éclusier abrite une fresque du peintre Alain Thomas. Une terrasse surélevée offre un autre point de vue sur la Sèvre. © Romain Boulanger
Les travaux vont se poursuivre jusqu’en 2023. Le chantier de la passe à poissons, conduit par le Département, doit s’achever cet été. © Romain Boulanger
Les travaux vont se poursuivre jusqu’en 2023. Le chantier de la passe à poissons, conduit par le Département, doit s’achever cet été. © Romain Boulanger

Un écrin de verdure

Le parc de la Sèvre s’est lui aussi refait une beauté. 60 arbres – des spécimens âgés déjà de plusieurs années et soigneusement choisis parmi 13 espèces différentes adaptées aux milieux humides (chêne, érable, charme, saule, aulne, merisier, noisetier…) – y ont déjà été plantés. Les berges sont désormais une plage engazonnée en pente douce propice à la flânerie et la grande prairie pourra de nouveau accueillir des événements festifs comme le festival Charivari. Des cheminements ont également été créés. L’un serpente à travers boires, passerelles et prairie humide. L’autre longe la plage engazonnée pour rejoindre la maison de l’éclusier et le quai. Les nouveaux points de vue paysagers permettent de créer un contact visuel avec l’eau et d’observer la richesse de la biodiversité.

Côté quai, le jardin de la maison de l’éclusier avec son enclos en pierre offre une vue dégagée sur la Sèvre. La maison abrite une fresque signée de l’artiste Alain Thomas. Sur les berges, les pêcheurs peuvent profiter d’un ponton accessible aux personnes à mobilité réduite avec un autre point de vue imprenable sur la rivière. « Ce lieu est un symbole fort de la nature en ville défendue par Nantes Métropole », résume Michel Lucas.

Une nouvelle aire de jeux

Une nouvelle aire de jeux, imaginée dans le cadre de deux ateliers de concertation avec parents et enfants en octobre 2020, a été aménagée sur le même emplacement que l’ancien équipement. Elle a pour emblème une genette géante, espèce préservée de la vallée de la Sèvre. Au programme : tyrolienne, toboggan, parcours d’escalade, balançoires, bac à sable… L’équipement est déjà très apprécié des plus jeunes.

Les travaux continuent jusqu’en 2023

Le chantier se concentre maintenant sur l’écluse et la construction d’une nouvelle passe à poissons. L’équipement existant, mal conçu, n’a jamais joué son rôle. Le Département, gestionnaire des rivières de Loire-Atlantique, en réalise un nouveau pour restaurer la continuité écologique des cours d’eau. Les travaux se poursuivront jusqu’en juillet 2022. À l’ouest commence également la construction du bassin de rétention des eaux usées. Le chantier durera jusqu’à la fin de l’année. Les finitions du pavage autour des restaurants et l’aménagement du théâtre des Angéliques des estuaires - gradins pour l’implantation de cette espèce protégée - seront réalisés à partir de septembre. L’ensemble des cheminements et espaces publics, à l’est et à l’ouest du quai, seront réalisés pendant l’hiver et jusqu’au printemps 2023.