2022-05-02T17:55:09Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/sports/coupe%20de%20france/fcn-canaris675.jpg

Actualités Publié le 02 mai 2022

Coupe de France : 4 clefs pour une neuvième finale

Une qualification compliquée lors des 32e de finale, une bonne saison en Ligue 1, des joueurs offensifs en pleine bourre, un adversaire qui s’annonce coriace… Quatre choses à savoir avant la finale contre l’OGC Nice samedi 7 mai.

Neuvième de Ligue 1 à 3 journées de la fin du championnat, le FC Nantes réalise une bonne saison. © Arnaud Duret / FCN
Neuvième de Ligue 1 à 3 journées de la fin du championnat, le FC Nantes réalise une bonne saison. © Arnaud Duret / FCN

1- Un parcours en coupe lancé dans la difficulté  

Décembre 2021, 32e de finale. Dans le froid doubiste, l’image en rappelle une autre : Rémy Descamps, le portier des Canaris préféré à Alban Lafont en Coupe de France, réalisait un arrêt décisif lors de la séance des tirs au but face à Sochaux (0-0, 4-5 tab). Félicité par ses coéquipiers, comme contre l’AS Monaco en demi-finale quelques mois plus tard (2-2, 4-2 tab), le gardien formé au Paris Saint-Germain aura été l’un des grands artisans du parcours des Canaris en Coupe de France. Opposés aux amateurs de l’AS Vitré en 16e de finale, les joueurs d’Antoine Kombouaré assuraient l’essentiel sans être flamboyants (2-0). Sur le même score, Brest (8e de finale) puis Bastia (1/4 de finale) subissaient la loi des Nantais qui montaient alors en régime pour s’imposer en demi contre Monaco, à l’issue d’une séance de tirs au but maîtrisée. Une question désormais : Rémy Descamps, héros de la demi-finale, sera-t-il préféré au brillant Alban Lafont face à Nice ?

2- Une saison en Ligue 1 réussie

Aux portes de la Ligue 2 l’année dernière (18e), sauvé in extremis en barrage contre Toulouse, le FC Nantes revient de loin cette année. Neuvièmes de Ligue 1, à trois journées de la fin de l’exercice , les Jaune et Vert se sont même payés le scalp du Paris Saint-Germain à la Beaujoire en février (3-1). Il faut revenir à la saison 2017-2018 pour voir le club dans la première partie de tableau en fin de saison (9e). 

3- Un trident offensif en feu

Victoires 4-1 contre Angers, 4-2 contre Lorient, 5-3 contre Bordeaux… Cette saison, Nantes peut compter sur un secteur offensif performant avec 50 buts marqués en 35 journées. C’est un record depuis la remontée en Ligue 1 en 2013 !  Portés par le virevoltant Randal Kolo Muani (12 réalisations), issu de la formation maison, les 9 buts de Ludovic Blas ou encore les 8 passes décisives de Moses Simon, les Canaris ont souvent fait tourner la tête des défenses adversaires. Ce trio offensif sera à suivre attentivement contre Nice. 

4- L’OGC Nice, un adversaire coriace

Attention danger ! Nice fait partie des équipes en forme du championnat de France. Entraînés par Christophe Galtier, champion de France avec Lille en 2021, les Aiglons sont 5e de Ligue 1. Avec l’attaquant Andy Delort ou le milieu offensif Amine Gouiri, les Sudistes ont passé 4 buts à Marseille en quart de finale de Coupe de France (4-1). Et cette année en Ligue 1, ils ont battu par deux fois les Canaris (0-2, 2-1)… Antoine Kombouaré – vainqueur de la Coupe de France en tant que joueur et entraîneur – sait à quoi s’attendre. 

Une place en Europe en cas de victoire

Le vainqueur de la finale de la Coupe de France obtiendra une place directe en phase de poules de la Ligue Europa, le deuxième échelon européen. 

Comment suivre la finale de la Coupe de France à Nantes ?