2023-07-19T11:38:33Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/bibliotheques/Lola%20Mirabail%20%c2%a9%20Patrick%20Gar%c3%a7on_800.jpg

À Lisa-Bresner, plus de confort, plus de services, plus d’air !

Actualités Publié le 19 juillet 2023

La médiathèque située à Jamet, dans le quartier Bellevue côté Nantes, a rouvert le 18 juillet 2023 après trois mois de travaux. Le point sur les nouveautés avec Lola Mirabail, directrice de la Bibliothèque de Nantes.

Lola Mirabail, directrice de la Bibliothèque municipale de Nantes © Patrick Garçon.
Lola Mirabail, directrice de la Bibliothèque municipale de Nantes © Patrick Garçon.

Pourquoi Lisa-Bresner était-elle en travaux et que vont trouver les habitantes et les habitants à leur retour  ?

« La médiathèque a 10 ans et ces travaux, qui ont porté sur la ventilation et le système global de rafraîchissement, étaient nécessaires à son bon fonctionnement. On a profité de la fermeture pour améliorer les services et les espaces. L’idée est que la médiathèque soit plus confortable, plus agréable, qu’on s’y sente un peu comme à la maison ! En y entrant, on se verra proposer une sélection : des coups de cœur, des ouvrages, des ressources, un peu à la manière d’une librairie. Toujours dans le sas, l’espace cafétéria est valorisé. Le coin des adolescents, la salle de travail en groupe, l’espace jeunesse ont été revus de manière à ce qu’ils soient plus agréables et plus confortables. La signalétique a été revue. Pour lire, discuter, se poser, on a désormais la possibilité de profiter du jardin, qui a été réaménagé. »

Et qu’en est-il des services ?

« Certains sont améliorés, d’autres sont nouveaux, comme cette imprimante 3D qui est mise à disposition de tous les publics. Lisa-Bresner a une très belle offre de mangas, qui est mieux mise en valeur, et donne une place importante à la BD et à la petite enfance. Nous développons ainsi notre offre d’albums en langue étrangère, avec des ouvrages en arabe, turc ou russe. C’est une demande des habitants du quartier, qui peuvent lire des livres dans leur langue maternelle à leurs enfants. Nous nous sommes aussi équipés de boîtes à histoires, des dispositifs qui permettent de suivre des histoires de manière autonome, sans passer par un écran. Nous proposons au jeune public de faire des coloriages et nous mettons à disposition des déguisements, des jeux de société, de petits instruments de musique. L’idée est que la bibliothèque soit un vrai lieu de vie. »

Comment se positionne Lisa-Bresner dans le réseau de la Bibliothèque de Nantes ?

« C’est un équipement qui fonctionne très bien, avec précisément 65 766 visiteurs et 226 117 emprunts en 2022, même si la période Covid lui a fait perdre des visiteurs. Toutes les grandes villes de plus de 200 000 habitants connaissent une baisse, mais à Nantes, la mise en place de la gratuité des bibliothèques a sans doute permis d’augmenter les chiffres : en 2022, le réseau a enregistré au total 1,9 million de prêts et 537 000 visiteurs. Par rapport à d’autres, les Nantaises et les Nantais empruntent beaucoup ! »

Un temps festif du 11 au 14 octobre

La médiathèque Lisa-Bresner est en fête pour sa réouverture, avec trois journées d’animations gratuites :

  • Mercredi 11 : à 10h, histoires racontées en plusieurs langues (à partir de 4 ans) ; de 14h à 17h, tournois de jeux vidéo avec Nantes Esport ; à 17h30, café citoyen solidaire autour du livre (adultes)
  • Vendredi 13 : à 16h30, goûter (tout public) ; à 17h30, défilé d’enfants déguisés ; à partir de 18h, bal (tout public)
  • Samedi 14 : à 10h, histoires racontées en plusieurs langues (à partir de 4 ans) ; à 15h, spectacle musical de Natalie Tual (à partir de 4 ans) ; à 16h30, performance théâtrale (tout public)

À noter encore : la BD géante sur Monsieur Bourgogne sera visible à la médiathèque du 26 sept au 17 octobre, dans le sillage de la déambulation des Chiens géants de Royal de Luxe.

Dimanche à la médiathèque : ce qui va changer

Depuis 2018, les quatre médiathèques du réseau de la Bibliothèque de Nantes ouvraient le premier dimanche du mois, de septembre à avril. Le dispositif a été revu. À partir du 1er octobre jusqu’à fin avril, les trois médiathèques Luce-Courville Floresca-Guépin et Lisa-Bresner seront ouvertes tous les dimanches – seule Jacques-Demy reste donc fermée. « Le choix qu’a fait Nantes n’est pas le même que d’autres grandes villes, explique Lola Mirabail. Plutôt que d’ouvrir l’équipement de centre-ville, ce sont les équipements dans les quartiers qui sont ouverts. Cela permet d’avoir une offre culture le dimanche là où il n’y en a pas forcément. Cela d’autant plus que les transports en commun sont gratuits, ce qui facilite les déplacements. »