2021-09-16T19:04:08Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/economie-emploi/Graslin-roler-675.jpg

Actualités Publié le 16 septembre 2021

Commerce : plus de 40 actions pour le centre-ville

Nouvel événement en réflexion pour Noël, reconquête des espaces commerciaux emblématiques, boutiques éphémères… La Ville de Nantes et les acteurs économiques ont élaboré un vaste plan d’actions pour renforcer le commerce de centre-ville, et accompagner un secteur en profonde évolution.

Le Voyage à Nantes avec ses œuvres décalées attire chaque été un flux important de piétons dans le centre-ville, à l’image du Naufrage de Neptune, place Royale © Martin Argyroglo / LVAN
Le Voyage à Nantes avec ses œuvres décalées attire chaque été un flux important de piétons dans le centre-ville, à l’image du Naufrage de Neptune, place Royale © Martin Argyroglo / LVAN

Avec plus de 1800 commerces et un taux de vacance de 3 %, inférieure à la moyenne nationale, le centre-ville nantais se porte bien. Mais il ne doit pas baisser la garde. Dans un secteur marqué par de profondes évolutions, le commerce de centre-ville doit aujourd’hui faire face à de nouveaux défis, avec notamment un changement des attentes et des pratiques de consommation : explosion des achats en ligne et des produits d’occasion, croissance des dépenses de loisirs et de restauration, recherche de la qualité et du local, développement du vrac…

Pour répondre à ces nouveaux enjeux, la Ville de Nantes et les acteurs économiques, la CCI, la Chambre des métiers d’art et de l’artisanat, Plein Centre, l’Unacod, le Groupement national des indépendants de l’hôtellerie-restauration (GNI), l’Union des métiers d’arts et des industries de l’hôtellerie (UMIH), le Club immobilier Nantes-Atlantique (CINA), le Voyage à Nantes et les Ecossolies ont élaboré un nouveau plan d’actions, englobant plus de 40 mesures concrètes.

De nouveaux commerces places Royale et Graslin

Parmi les orientations phares : la mise en place d’un baromètre pour évaluer la fréquentation et le rayonnement du centre-ville, et le développement de nouveaux commerces sur des emplacements emblématiques, comme les places Royale ou Graslin. « Certains espaces stratégiques, souvent occupés par des établissements de service, sont aujourd’hui sous-exploités, sous-valorisés, explique Gildas Salaün, adjoint de quartier centre-ville, délégué au commerce. De nouvelles activités ou des activités complémentaires pourraient y être accueillies ». Place Royale, le plan prévoit aussi de créer des œuvres éphémères à vocation à la fois artistique et commerciale.

Pour cultiver la singularité du centre-ville nantais, la création d’un nouvel événement touristique et commercial, le « Noël nantais », est en réflexion. Nantes ne part pas de rien, rappelle Jean Blaise, directeur du Voyage à Nantes : « Nous bénéficions aujourd’hui d’un panorama culturel que les autres capitales nous envient ». Avec sa collection de plus de 60 œuvres d’art, le VAN est un atout pour les commerçants, partenaires de l’événement. Cette année, 113 d’entre eux ont apposé le label « Le Voyage passe par ici » sur leur devanture.

Attirer les familles, développer le commerce responsable

« Nous souhaitons aussi continuer à attirer les familles en faisant du centre-ville une destination plus ludique », poursuit Gildas Salaün. Cela passera par un réaménagement des espaces publics, avec des trottoirs plus larges pour circuler en poussette, des jeux pour enfants, la piétonisation de nouvelles rues, mais aussi l’implantation d’enseignes ou de services dédiés, etc. « Le panel d’actions est multiple », indique l’élu.

Les acteurs entendent par ailleurs développer le commerce responsable et local (produits de seconde main, éthique, « made in Nantes », recyclerie, etc.), et renforcer l’offre de boutiques éphémères et les marchés thématiques. « Il faut sans cesse s’adapter et continuer à réfléchir au commerce de demain », indique Teddy Robert, président de Plein Centre, convaincu que « la digitalisation en est la clé ». À ce titre, le plan d’actions prévoit un accompagnement des commerçants et artisans en matière de transition numérique, en mettant à leur disposition des animateurs de réseaux sociaux, la création dune « conciergerie » physique et numérique dès 2022 ou encore  la digitalisation des chèques cadeaux Plein Centre.

Un centre-ville éco-engagé

Pour accélérer la transition écologique des commerces, les actions de sensibilisation aux défis environnementaux vont se poursuivre : charte commerces éco-engagés, éco défi, etc. Dès cet autonome, 200 professionnels expérimenteront un nouveau programme mêlant anti-gaspillage, réduction des déchets et des plastiques, mise en relation avec les producteurs locaux, et livraisons responsables. Une réflexion est aussi lancée pour développer les îlots de fraîcheur et la végétalisation des rues marchandes.

Volontariste, ce plan d’actions embrasse aussi les questions de sécurité, propreté, confort et d’accessibilité. En la matière, le centre-ville bénéficie déjà de plusieurs mesures mises en place depuis 2020 : gratuité des transports en commun le week-end, poursuite de la piétonnisation des rues, réaménagement des secteurs Feydeau-Commerce puis Petite-Hollande, renforcement de la présence policière sur le terrain avec le recrutement de 70 policiers municipaux supplémentaires (dont 29 cette année) et la mise en place de la police métropolitaine des transports, brigade verte et opération « Ma rue propre », etc.

Retrouvez le détail du plan d’actions pour le commerce en centre-ville, en pdf.

Les chiffres clés du commerce en centre-ville

1 800 commerces

117 000 m2 de surfaces commerciales estimées

3% de taux de vacance