2022-12-12T11:42:38Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/securite-tranquillite-publique/police%20municipale/pm-noel800.jpg

Sur les marchés de Noël nantais, la police municipale veille au grain

Actualités Publié le 12 décembre 2022

Depuis le 25 novembre et leur ouverture, les marchés de Noël enchantent la ville. Pour dissuader les éventuels actes de délinquance, les policiers municipaux y sont présents tous les jours. Reportage.

Tous les jours, une patrouille arpente les marchés de Noël. © Marc Roger
Tous les jours, une patrouille arpente les marchés de Noël. © Marc Roger

Jeudi 8 décembre, 15 heures. L’après-midi glaciale n’a pas freiné les ardeurs des habitants venus en nombre sur les deux marchés de Noël, places du Commerce et Royale. L’occasion d’effectuer les derniers achats ou tout simplement de déguster un vin chaud, à quelques jours du réveillon. Philippe, Lambert et Christophe sont à l’affût. Pas question pour eux de guetter les bonnes affaires : ces trois agents de la police municipale arpentent les allées, attentifs et à l’écoute des habitants et des commerçants. « On le constate, les gens sont rassurés par notre présence », note Philippe, un policier aguerri. 

Vigilance face aux pickpockets

Depuis l’ouverture des marchés de Noël, le 25 novembre, la police municipale nantaise – comme la police nationale – s’y déploie dès 11 heures, jusqu’à leur fermeture. Ses agents – par patrouille pédestre de 2 ou 3 – s’assurent que tout se passe bien et n’hésitent pas à rappeler quelques consignes de sécurité. En ligne de mire, notamment, les pickpockets. « Régulièrement, nous sensibilisons les gens : on leur dit de faire attention à leurs affaires, aux sacs à main et de ne pas laisser de téléphone portable dans les poches arrières, souligne Lambert, un jeune agent qui a rejoint la police municipale de Nantes il y a un an. Globalement, il y a un manque de vigilance pendant les fêtes. »

Philippe et Gildas, un commerçant, échangent dans la bonne humeur. © Marc Roger
Philippe et Gildas, un commerçant, échangent dans la bonne humeur. © Marc Roger

Une présence que Gildas apprécie : « Je suis ravi de les voir, d’échanger avec eux ! Leur présence dissuade, avec ce qui s’est passé ces derniers temps, ça me rassure », témoigne ce commerçant présent sur le marché place Royale depuis 12 ans. Un peu plus loin, Jacqueline loue leur travail : « Ils sont très discrets, j’aime beaucoup leur posture et on sait qu’on peut compter sur eux. »

Les marchés de Noël en pratique

Ils sont ouverts du lundi au mercredi (10h30 à 20h30), du jeudi au samedi (11h à 21h), le dimanche (11h à 20h) et le samedi 24 décembre (10h30 à 18h).