2022-12-15T15:03:45Z https://metropole.nantes.fr/files/images/vie-associative/tryzub%20ukraine/annageneraliuk800.jpg

[Rétro 2022] Anna Generaliuk : aider ses compatriotes ukrainiens

Actualités Publié le 15 décembre 2022

Le 24 février dernier, la Russie envahit l’Ukraine et déclenche une guerre d’une intensité inédite en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale. À Nantes, l’association Tryzub et sa présidente Anna Generaliuk se mobilisent pour venir en aide à leurs compatriotes.

Anna Generaliuk préside l’association franco-ukrainienne Tryzub © Christiane Blanchard pour Ville de Nantes/Nantes Métropole.
Anna Generaliuk préside l’association franco-ukrainienne Tryzub © Christiane Blanchard pour Ville de Nantes/Nantes Métropole.

Anna Generaliuk est originaire d’un petit village de l’ouest de l’Ukraine, Hryhorivka. Âgée de 34 ans, elle habite à Clisson. Elle est professeure d’anglais au lycée Charles-Péguy de Gorges. Anna a suivi son mari en France en février 2020. Pour rencontrer des gens, elle crée alors un groupe facebook et organise un pique-nique le 24 août, jour de l’indépendance de l’Ukraine qui réunit plus de 40 personnes. L’idée de Tryzub (« trident » en ukrainien, symbole historique), une association pour faire découvrir la culture ukrainienne aux Français et inversement, naît ce jour-là. Anna Generaliuk en devient la présidente. « Quand les tensions avec la Russie ont augmenté, on a commencé à faire des manifestations pour prévenir du danger, relate-t-elle dans Nantes Passion en juin dernier. Car pour nous, la guerre a démarré en 2014 avec l’annexion de la Crimée. » Et s’est poursuivie avec le conflit armé contre les séparatistes au Donbass, dans l’est de l’Ukraine, soutenus et armés par la Russie. 

Action humanitaire

L’invasion russe du 24 février est un choc, Anna Generaliuk se dit qu’il faut agir. Tryzub bascule dans l’action humanitaire : collecte de dons alimentaires, matériels et financiers, accueil des réfugiés, interprétariat... Une épicerie est ouverte à la Manu et des cours de français donnés deux fois par semaine à Europa Nantes dont Tryzub est membre. « Ça soulage d’agir car comme beaucoup d’Ukrainiens ici, je me sens coupable d’être en sécurité alors que mes proches sont en danger là-bas. »

En cette fin d’année 2022, Tryzub poursuit sa mobilisation en envoyant notamment de l’aide médicale d’urgence en Ukraine avec l’envoi d’ambulances. L’association récolte également des dons en vue de financer des groupes électrogènes pour soulager les populations civiles qui subissent les destructions systématiques par l’armée russe des infrastructures énergétiques. Destructions considérées comme un crime de guerre par l’Union européenne. En effet, la conduite de la guerre est encadrée par une série de principes inscrits dans la Convention de Genève. Ce texte de droit international date de 1949 et a été ratifié par tous les États du monde.      

L'info en +

Volya et Avenir Franco-Ukrainien, deux nouvelles associations franco-ukrainiennes à Nantes

Volya (liberté en français) est née : « de la belle rencontre à Nantes d'une dizaine de bénévoles français et ukrainiens décidés à mener une action humanitaire depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie le 24 février 2022 » explique l'association dont le siège se trouve à Europa Nantes.
Son objet, principalement humanitaire, est d'aider les déplacés ayant fui la guerre et accueillis en Loire-Atlantique ainsi que les Ukrainiens n'ayant pas pu ou voulu quitter leur pays en affrétant des camions, en lien avec des ONG locales.

Avenir Franco-Ukrainien, depuis sa création en mars 2022, vise notamment à « apporter une assistance matérielle, sanitaire, morale et médicale aux Ukrainiens, promouvoir les liens culturels des deux pays, participer à l’intégration des Ukrainiens arrivant en France, et contribuer à des projets de développement et de reconstruction en Ukraine. »

Plus d’infos sur le site internet de Volya et la page Facebook de Avenir Franco-Ukrainien.