2019-10-31T10:46:19Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/securite-tranquillite-publique/securite%20ville/mediateur-675.jpg

Actualités Publié le 31 octobre 2019

Avec Romain et Nathanël, médiateurs de quartier sur l’île de Nantes

Depuis le 15 octobre, Romain et Nathanaël, médiateurs de quartier, sillonnent les rues de la pointe est de l’île de Nantes. Déjà présents sur 8 secteurs « Politique de la Ville », les médiateurs viennent à la rencontre des habitants et usagers et sont à leur écoute.

Réinstaurer de bonnes relations entre les habitants, c’est la mission des médiateurs de quartier.
Réinstaurer de bonnes relations entre les habitants, c’est la mission des médiateurs de quartier.


Si la pointe est de l’île de Nantes n’est pas un quartier « Politique de la Ville », divers problèmes signalés ces derniers temps ont amené la Ville à recourir aux services de médiateurs. Depuis le 15 octobre, Romain et Nathanaël, recrutés et formés par l’association Optima, sont donc présents dans l’espace public, quartier République, Mangin et Crapa. Leur mission : instaurer ou réinstaurer de bonnes relations entre les habitants et plus largement toutes les personnes fréquentant le quartier : « Jusqu’en fin d’année, nous sommes en phase de diagnostic. Nous découvrons le quartier, ses habitants, ses usagers. Nous allons à la rencontre des habitants et sommes d’abord à l’écoute de tous », explique Romain. Formés à la gestion de conflit, ils sont à même d’intervenir « à chaud » en cas de problème, mais ne remplacent pas un service d’urgence. Leur outil principal est la « médiation navette » : « Lorsqu’on nous signale un problème, continue Romain, nous faisons un ou plusieurs allers-retours entre la personne qui nous a fait part de ses doléances et la ou les personnes qui en sont l’objet. Nous ne prenons pas parti. Il faut être patient. Parfois les situations sont enkystées de longue date et les résoudre peut prendre du temps. Souvent, leur origine est la méconnaissance de l’autre. Nous faisons le lien. Chaque petite victoire est une grande satisfaction. »

Informer, expliquer, orienter

Omniprésents, les médiateurs font aussi fonction de relais d’information, « travaillant en étroite relation avec les acteurs de la Ville et du quartier, selon les questions, nous sommes à même d’orienter les gens vers le bon interlocuteur, de leur indiquer les démarches à accomplir, de leur donner des adresses et des idées », synthétisent Nathanaël et Romain.

Des horaires adaptés aux besoins

Romain et Nathanaël  déambulent, échangent, remarquent, notent, et rendent compte hebdomadairement de leur activité. Actuellement, ils travaillent les mardis et mercredis de 10h à 18h, les jeudis et vendredis de 14h à 21h, un samedi sur deux de 10h à 18h ou de 14h à 21h. En fonction de leurs observations pendant la phase de diagnostic, ces horaires seront éventuellement modifiés pour mieux coller à la réalité des besoins.

Améliorer et apaiser les relations

Si Romain a déjà une longue expérience dans le métier, Nathanaël vient d’être recruté et formé. Ayant vécu lui-même dans des quartiers « sensibles », il connaît leur fonctionnement de l’intérieur et a à cœur d’améliorer les relations entre habitants : «Nous sommes là pour faire prendre conscience de la nécessité du respect des règles de la vie civique. Mais aussi pour donner de l’espoir, faire naître des envies... » D’une même voix, ils affirment que « travailler auprès de tous les habitants sur le bien-vivre ensemble, c’est ce qui nous motive tous les jours. » Parallèlement au travail de fond confié aux médiateurs, et pour compléter la démarche d’îlotage de proximité exercé par la police municipale, la Ville a également décidé de déployer trois caméras de vidéoprotection dans le secteur, début 2020.

L’info en plus

Pour contacter les médiateurs, appelez le 06 37 66 91 93 (en dehors de leurs heures de travail ou s’ils ne peuvent pas répondre, laissez un message avec vos coordonnées).

Ça peut vous intéresser