2020-04-29T18:02:11Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/economie-emploi/coronavirus/drivetalensac675.jpg

Actualités Publié le 29 avril 2020

Confinement : les bonnes adresses pour acheter frais et local

Marché en ligne, drives, paniers, vente directe… A Nantes et dans la métropole, producteurs, artisans et commerçants locaux ont mis en place des solutions pour approvisionner leurs clients dans le respect des règles sanitaires.

Drives, marché en ligne, paniers de producteurs, achats groupés…  10 solutions pour consommer de bons produits, près de chez soi, tout en soutenant les producteurs et commerçants locaux.
Drives, marché en ligne, paniers de producteurs, achats groupés… 10 solutions pour consommer de bons produits, près de chez soi, tout en soutenant les producteurs et commerçants locaux.

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont chamboulé les circuits de distribution traditionnels. Mais pas stoppé les initiatives et solidarités locales ! Frappés de plein fouet par la crise, de nombreux producteurs agricoles, commerçants, indépendants et artisans des métiers de bouche se sont adaptés et ont développé des circuits de vente directe : « drives », paniers, livraisons à domicile, marché en ligne… « Dans cette période, le maintien de l’approvisionnement alimentaire au plus près de chacun est fondamental », explique Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole.

Voici 10 solutions mises en place par la collectivité et les acteurs économiques pour faciliter les achats de première nécessité. L’occasion de consommer de bons produits, près de chez soi, tout en soutenant les producteurs et commerçants locaux !

La crise sanitaire a accéléré la mise en œuvre de nouvelles solutions d’approvisionnement de proximité.

Dominique Barreau, chef de projet agriculture et alimentation à Nantes Métropole.

« Grâce au travail commun engagé depuis 2016 pour élaborer notre Projet alimentaire territorial, nous étions prêts à réagir, explique Dominique Barreau. Les acteurs du système alimentaire se connaissaient déjà. Cela nous a fait gagner un temps précieux. » La crise a renforcé les partenariats entre le monde agricole, les commerçants, les artisans et la grande distribution. Mais l’achat local en sortira-t-il gagnant ? « Il est trop tôt pour le dire, estime Dominique Barreau. Ensemble, nous avons réussi à éviter une crise généralisée. Les producteurs locaux ont trouvé de nouveaux débouchés, les consommateurs s’approprient d’autres manières de s’approvisionner que le seul supermarché… Nous espérons que l’achat local, raisonné, restera une demande forte après la crise ». Le territoire ne manque pas d’atouts pour y répondre. Selon une étude de 2017 (cabinet Utopies), la métropole nantaise présente le plus fort potentiel d’autonomie alimentaire parmi les grandes métropoles françaises.

Bon à savoir

Quels gestes faire en rentrant des courses ?

  • Lavez-vous les mains soigneusement au savon avant de sortir, en rentrant chez vous et avant chaque manipulation.
  • Déposer les courses à l’extérieur pendant une heure si possible.
  • Enlevez les emballages de tous les produits, quand c’est possible.
  • Mettez des gants si vous le souhaitez (penser à les jeter après les courses) et lavez-vous les mains après.
  • Lavez et épluchez les fruits et légumes à l’eau claire et essuyez avec un essuie-tout.
  • Si vous souhaitez porter un masque, vous pouvez utiliser un masque en tissu labellisé AFNOR (en date du 31 mars 2020).

Plus d'infos

Ça peut vous intéresser