2020-04-25T10:49:55Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/coronavirus/aidealimentaire675.jpg

Actualités Publié le 25 avril 2020

Une aide de 100 euros pour 7 459 familles nantaises

La crise sanitaire fragilise le budget de nombreux ménages. Pour les aider à subvenir à leurs besoins, la Ville de Nantes a décidé de verser 100 euros par enfant aux familles de revenus modestes qui bénéficiaient de la cantine scolaire avant la crise sanitaire.

Avec le confinement, la prise en charge de tous les repas du midi se révèle, pour de nombreuses familles, bien plus coûteuse que les tarifs pratiqués par la restauration scolaire.
Avec le confinement, la prise en charge de tous les repas du midi se révèle, pour de nombreuses familles, bien plus coûteuse que les tarifs pratiqués par la restauration scolaire.

Dans le contexte de crise actuelle, le budget des ménages aux revenus modestes est mis à rude épreuve : perte d’emploi, chômage partiel, fin de contrat d’intérim, arrêt de missions courtes… Pour de nombreuses familles nantaises, la restauration scolaire permettait aux enfants de bénéficier d’un repas à prix très bas, entre 0,84 € et 4,62€ pour les familles aux revenus les plus modestes.

La fermeture des écoles a entraîné la suspension d’un service essentiel dans la vie quotidienne des parents et de leurs enfants. La restauration scolaire permettait aux enfants de bénéficier de repas équilibrés chaque jour, à des tarifs raisonnables pour les parents, basés sur leurs ressources. La crise que nous traversons depuis plusieurs semaines ajoute encore cette difficulté pour les familles les plus fragiles, il m’a donc semblé indispensable de les accompagner. 

Johanna Rolland, maire de Nantes.

Versement dans la 1re quinzaine de mai

La Ville de Nantes va ainsi mobiliser 1,1 million d’euros, via son centre Communal d’action sociale pour aider les familles modestes à subvenir à leurs besoins en matière d’alimentation. Dans la première quinzaine de mai, 7 459 familles nantaises recevront une aide de 100 € pour chaque enfant scolarisé en école maternelle ou élémentaire (enseignement public et privé).

Cette aide forfaitaire concerne les familles bénéficiant des trois premières tranches de tarification périscolaire (sur les 6 existantes) et dont les quotients familiaux s’échelonnent de 0 à 800 (ce qui équivaut à des tarifs de cantine entre 0,84 et 4,62 euros).

À noter

Cette aide se présentera sous la forme d’un virement de la CAF de Loire-Atlantique. Les familles allocataires n’ont aucune démarche à faire, le versement sera automatique. Pour les familles non-allocataires, un courrier sera envoyé pour leur préciser les modalités de retrait de cette aide.

Au total, 7 459 familles et 11 339 enfants sont concernés, soit près de 40 % des élèves nantais scolarisés en maternelle et élémentaire. « Le rôle d’une mairie, comme celui d’un maire, c’est d’être à l’écoute de la vie de ses habitants, de leurs attentes, de leurs difficultés et ce rôle est primordial en période de crise sanitaire », souligne Johanna Rolland.

Chiffres clés

100 euros par enfant scolarisé en maternelle ou élémentaire (public et privé)

11339 enfants et 7 459 familles concernés

40 % des écoliers nantais

1,1 million d’euros au total mobilisés par la Ville de Nantes

À noter

Diverses solutions existent sur le territoire pour faire face aux difficultés. Une aide au loyer est proposée par Nantes Métropole et le Département de Loire-Atlantique, avec les différents acteurs du logement, via le FSL départemental et métropolitain. Les conseillers du CCAS sont toujours joignables par téléphone via AlloNantes au 02 40 41 9000. Enfin, les agents de la Ville et les associations se mobilisent à travers le territoire pour assurer des distributions de colis alimentaires. Tous les lieux et horaires de distribution sont actualisés régulièrement et consultables en ligne en suivant ce lien.

Ça peut vous intéresser