2019-09-06T11:13:11Z https://metropole.nantes.fr/files/images/environnement/nature/espaces-verts/etoile-verte-nantes-1920.jpg
L’Étoile verte, une connexion naturelle

L’Étoile verte, une connexion naturelle

Avec l’Étoile verte, les coulées vertes seront connectées aux grands parcs et espaces verts nantais. Le long de la Loire, la promenade sera ainsi rythmée par de nombreux jardins et s'achèvera au pied de l’Arbre aux hérons et au centre du Jardin extraordinaire.

À Nantes, on trouve un parc à moins de 500 m de chaque domicile et un espace vert à moins de 300 m. La ville, qui dispose de plus de 100 parcs et jardins, se place à la deuxième position des villes les plus vertes selon l'Observatoire des villes vertes en 2017. « La métropole du Grand Ouest fait preuve d’un volontarisme important en faveur de la nature en ville », note Catherine Muller, présidente de l’Unep (Union nationale des entreprises du paysage). L’Étoile verte en est l’illustration. Ce projet prévoit de connecter l’ensemble des coulées vertes avec les grands parcs et espaces verts nantais, en cohérence avec son territoire métropolitain.

La Loire, branche principale de l’Étoile verte

Grands corridors naturels, les trois vallées de la Chézine, de l’Erdre et de la Sèvre nantaise, forment les branches de l’Étoile verte qui convergent vers l’Île de Nantes. La Loire, sur l’axe est-ouest, en est la branche principale. Depuis le grand débat citoyen « Nantes, la Loire et Nous », le fleuve est en effet le coeur vivant autour duquel s’imagine et prend forme le nouveau visage de la ville.  

À terme, il sera possible de se promener sur les quais en cheminant de jardin en jardin : jardins ligériens, maritimes, nourriciers - dans la continuité des actuelles stations gourmandes - pour rejoindre l’Arbre aux Hérons et le Jardin extraordinaire, dans le Bas-Chantenay. De part et d’autre s’épanouiront des îlots de verdure : parvis de la gare, canal Saint-Félix, île Gloriette, place de la Petite-Hollande, quai de la Fosse.

Ça peut vous intéresser