2020-02-07T14:44:53Z https://metropole.nantes.fr/files/images/environnement/nature/forest-675.jpg

Actualités Publié le 07 février 2020

Nantes accueille sa deuxième mini forêt

Jeudi 6 février 2020, des élèves de CE2 et CM2 de l’école Ampère de Nantes ont planté une forêt de 200 m2 au square Pilleux. Les deux confondateurs de l’association soriniéroise MiniBigForest, qui pilote ce projet, en expliquent le principe.


Qu’est-ce qu’une mini forêt ?

C’est une forêt qui s’inspire de la méthode du botaniste japonais Akira Miyawaki. “Elle permet de recréer des écosystèmes forestiers de petite taille qui fonctionnent selon les mécanismes d’une forêt naturelle, résume Jim Bouchet. L’idée, pour nous, c’est de ramener des écosystèmes en milieu urbain, et de le faire de facon participative. A chaque fois que l’on plante, on le fait avec habitants, citoyens, élèves d’écoles. On mène des actions de sensibilisation pour les reconnecter à travers un acte concret.”

Pourquoi les mini forêts sont-elles de taille modeste aujourd’hui ?

“C’est vrai que ça n’est pas impressionnant au départ, d’autant que nous sommes en hiver et qu’il n’y a pas de feuilles”, reconnaît Stéphanie Saliou. MiniBigForest plante des jeunes plants de 2 ans, qui sont forcément petits. Mais c’est un âge où les plants ont un rythme de croissance assez élevé. Ces forêts poussent d’environ un mètre par an. “Ce sera plus impressionnant au bout de 2-3 ans, poursuit Stéphanie Saliou. C’est le rythme de l’arbre. La forêt de Villeneuve, que nous avons plantée il y a un an et trois mois, compte déjà des arbres qui font deux mètres.”

Nantes vient d’accueillir sa deuxième mini forêt. D’autres projets sont-ils en gestation dans la Métropole ?

Mini Big Forest va planter à la mi-mars une troisième forêt de 230 m2 à Rezé, sur le site de Transfert. “Et nous travaillons avec Vertou, complète Stéphanie Saliou. Ils vont nous laisser un bel espace de 2000 m2. Cela va nous permettre de planter près de 4000 arbres à l’automne.”

La précieuse contribution du Service des espaces verts

Dans la création de la mini-forêt du square Pilleux, enfants et habitants du quartier sont à l’œuvre, et MiniBigForest et ses bénévoles sont au pilotage. Mais rien ne serait possible sans le travail du Service des espaces verts et de l’environnement de la Ville de Nantes, qui a préparé le terrain. “On a travaillé avec un prestataire qui est venu gratter la première couche de gazon il y a un mois, explique Ghislain Bodin, agent de maîtrise au SEVE. Cela permet d’aérer le sol. Et on a apporté le terreau et la paille dans la foulée, pour éviter que le sol perde sa vie microbienne. Ensuite on a mis les ganivelles autour pour protéger les jeunes plants. On a profité d’une éclaircie, et on a fait ça en trois jours.”

Ça peut vous intéresser