2019-04-25T14:02:09Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/deplacements-stationnement/navette%20autonome/navdesserte675.jpg

Actualités Publié le 25 avril 2019

Navette autonome : un projet pour desservir l’aéroport

Développé par des entreprises locales avec un financement de Nantes Métropole, Navway est lauréat d’un appel à projets national.

Face aux enjeux de desserte par transport en commun de son aéroport Nantes Atlantique, Nantes Métropole est partenaire et financeur du projet « Navway »  lancé par le Gouvernement en juin 2018.
Face aux enjeux de desserte par transport en commun de son aéroport Nantes Atlantique, Nantes Métropole est partenaire et financeur du projet « Navway » lancé par le Gouvernement en juin 2018.

Le trajet entre l’aéroport Nantes-Atlantique et Neustrie, terminus de la ligne 3 du tramway, sera-t-il assuré demain par des véhicules autonomes ? C’est l’idée au cœur du projet Navway, financé par Nantes Métropole : mettre en circulation plusieurs navettes pour pouvoir transporter les passagers quotidiennement, à 50 km/h, sur une distance de 2,4 km.

Navway est lauréat de l’appel à projet EVRA (Expérimentation du véhicule routier autonome) lancé par l’État en juin 2018. Une reconnaissance de l’État qui se traduira par des aides financières pour son développement. Ce résultat « vient saluer le travail collaboratif et l’innovation technologique au service des transports portée par des acteurs du territoire, permettant de répondre à terme à un besoin de nouvelles solutions quant à la desserte de l’aéroport », souligne Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole.

Une carte de la desserte Neustrie - Nantes Atlantique.

Plusieurs entreprises de la région nantaise et organismes sont impliqués dans Navway, à commencer par SCE, initiateur et animateur du projet, Lacroix City et Charier, l’IFSTTAR, des PME innovantes ainsi que le pôle de compétitivité ID4CAR. Trois ans doivent encore être consacrés à améliorer et tester la navette, qui serait la première en France à atteindre la vitesse de 50 km/h. Ce projet s’intègre dans l’amélioration de la desserte de l’aéroport ; les conclusions des premières études alimenteront l’étude d’accessibilité de l’aéroport que Nantes Métropole engage en lien avec la Région des Pays de la Loire et l’État.

À signaler qu’un autre projet est lauréat de cet appel à projets EVRA, en lien cette fois avec la SNCF, sur la mise en place de véhicules autonomes sur l’emprise ferroviaire entre Doulon et Carquefou.