2020-08-03T10:59:06Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/saison%20culturelle/saison%202020%202021/lecteurs_ecouflant-675.jpg

Actualités Publié le 03 août 2020

4 spectacles hors les murs pour la saison 2020-2021

Jouées hors les murs, ces quatre propositions bousculent les codes et réinventent le spectacle vivant !

En mars avec ONYX, le chorégraphe David Rolland invite à des danses collectives en déambulation (photo Coralie Bougier).
En mars avec ONYX, le chorégraphe David Rolland invite à des danses collectives en déambulation (photo Coralie Bougier).

« Surprise Parking »

« Surprise parking, c'est l'invitation faite à différents poètes qui ont tous en commun l'art de la parole et la capacité d'intervenir dans l'espace public », explique Magali Brazil, directrice de la Maison de la poésie. Au programme : cinq rendez-vous (performance, lecture, prise de parole, de 45 mn à 1 h), à savourer sur une place ou un bout de trottoir dans différents endroits de la ville.

« Suite pour transports en commun »

Artiste associée au Grand T, Caroline Melon ouvre la saison avec une série de performances furtives, égrainées sur les quais du tramway. « On ne donne pas d’horaires, l’idée est de surprendre les gens, explique Catherine Blondeau, directrice du théâtre de Loire-Atlantique. Les comédiens, casque sur la tête, commencent par chantonner puis forment peu à peu un ensemble vocal. Le temps qu’on s’en rende compte, le tram arrive... ».

« Patient »

Imaginé par Adrien Taffanel, ce solo de cirque contemporain mêle équilibres sur les mains, acrobatie et mouvement. « C'est une proposition très touchante », explique Muriel Dagorne, responsable du spectacle vivant au Théâtre Boris Vian. « Le corps en mouvement fait écho au quotidien du monde hospitalier avec l'urgence d'impulser autre chose, de rester debout ». Le tout en proximité immédiate avec le public, installé autour du danseur en quadri-frontal et plongé sous la lumière froide des néons. 

David Rolland

Nouvel artiste associé de la saison d'Onyx, le chorégraphe David Rolland propose au public de vivre quatre expériences artistiques sensorielles et interactives. « David est pourvu d'un regard délicat, cultivé et plein d’humour. C’est à travers ce prisme que nous déambulons dans les allées d’un cimetière, que nous participons à une joyeuse manif, que l’on devient danseur ou que l’on ose un geste saugrenu mais pas déplacé », explique Hélène Berthier, responsable du pôle communication d'Onyx.