2022-07-28T17:29:23Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/artistes%20et%20compagnies/intergitans%20du%20spectacle/Intergitans%20%c2%a9%20C%c3%a9line%20Jacq_800.jpg

Actualités Publié le 28 juillet 2022

La « parenthèse magique » des Intergitans du spectacle

Les deux artistes reviennent dans les quartiers nantais cet été pour susciter créativité et esprit critique chez les jeunes.

Après deux premières haltes aux Dervallières et à Bellevue-Chantenay, le camion s'est arrêté à Nantes Nord les 26 et 27 juillet (© Céline Jacq).
Après deux premières haltes aux Dervallières et à Bellevue-Chantenay, le camion s'est arrêté à Nantes Nord les 26 et 27 juillet (© Céline Jacq).

Pour la troisième année consécutive, le dessinateur caricaturiste Yassin Latrache et le comédien Omar Meftah sillonnent les quartiers nantais à bord de leur camion bleu customisé « Les Intergitans du spectacle ». Deux jours par semaine, ce duo de choc et quelques complices animent des ateliers culturels souvent rythmés par l'envie des jeunes, dès 10 ans, qui y participent.

Au programme : du dessin-caricature, de la danse (afro fusion et afro dancehall), du théâtre, de l'écriture, et de la musique avec une street-harpiste. Sans oublier les spectacles de bulles et de feu pour clôturer les journées ! « L'idée est d'ouvrir l'accès à la culture dans les quartiers populaires et de tisser du lien avec ses habitants », résume Sofia Ulrich, présidente de l'association KWZ qui pilote cette tournée estivale.

« Développer l’esprit critique »

« On essaie d'apporter une petite parenthèse magique pendant l'été en faisant découvrir aux jeunes des choses qu'ils n'ont pas l'habitude de voir. Ils ont parfois du mal à comprendre que les artistes peuvent vivre de leur art sans être ultra médiatisés. On les pousse à s'exprimer en leur mettant un micro à disposition et à développer leur esprit critique à travers des expositions de dessins qui abordent l'actualité d'une manière moins anxiogène que ce que les infos peuvent présenter».

Grâce au dispositif Plan Job initié par la Ville et mené par l’association Léo Lagrange, certains d'entre eux ont pu s’impliquer pleinement dans le projet en gérant des missions d’organisation et de médiation. De quoi susciter des vocations !

A noter

Ateliers libres de 17 h à 20 h (jour 1 et 2) et veillées nocturnes  de 20 h à 23 h (jour 2). Clos Toreau les 2 et 3 août, la Halvêque les 9 et 10 août, Bottière les 16-17 août.