2022-05-19T14:56:57Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/2022/mai/place%20aux%20jeunes/placeauxjeuneseloquence675.jpg

Actualités Publié le 19 mai 2022

Les jeunes prennent la parole à Stereolux

Dix jeunes participent à une performance d’éloquence dimanche 22 mai. Travail, maternité, double culture… Formés en amont par l’association Place aux jeunes, ils s’exprimeront sur un sujet de leur choix.

Les 10 « pépites » qui s’élanceront dimanche sur la scène de Stereolux avec leurs parrains et marraines © Place aux jeunes.
Les 10 « pépites » qui s’élanceront dimanche sur la scène de Stereolux avec leurs parrains et marraines © Place aux jeunes.

Ils sont lycéens, étudiants ou jeunes actifs et ont entre 16 et 22 ans. Dimanche 22 mai, ces 10 « pépites » monteront sur la scène de Stereolux pour déclamer un texte sur une thématique de leur choix : « Je travaille donc je suis ? », « Le passé nous définit-il ? », « Comment dois-je porter ma double culture ? » … Une performance de 5 minutes soigneusement travaillée en amont avec Place aux jeunes. « Depuis 5 mois, ils sont formés à la prise de parole et sont accompagnés par un parrain ou une marraine pour écrire leurs textes », indique Antoine Payen, fondateur de l’association.

« Les jeunes ont des choses à dire »

Inspiré par le documentaire À voix haute sur le concours Eloquentia en Seine-Saint-Denis, le Nantais a lancé la première édition en 2019. « Au départ, c’était un concours d’éloquence où les personnes répondaient à une question imposée. Nous l’avons fait évoluer en performance pour leur permettre de s’exprimer sur un sujet qui leur tient à cœur. Les jeunes ont des choses à dire, il faut leur donner un espace pour le faire. » Antoine parraine Laïlla, 22 ans, qui a choisi comme sujet « Qu’est-ce qu’être mère ? ». « Elle est devenue maman jeune. Son texte évoque le regard des autres et son propre regard sur cette maternité. »

Les participants évolueront sous le regard attentif du jury composé de Jean-Marc Ayrault, ancien maire de Nantes, de Christine Julienne, bâtonnière de Nantes, de Daniel Camus, humoriste, et de Soriba Dabo vu récemment dans le film Compagnons. À la clé, pas de podium mais un prix pour chaque participant. « C’est du dépassement de soi, on considère qu’ils gagnent dès qu’ils montent sur scène, souligne Antoine Payen. Le jury leur attribue un prix qui exprime un univers propre à chacun. »
Pour la première fois, l’association organise également des ateliers ouverts à tous pour se former à l’art oratoire. Au menu : impro, slam et stand-up !

Pratique

Performance d’éloquence. Dimanche 22 mai, de 18 h à 20 h. Tarifs : 10 euros / 6 euros pour les 16-25 ans.

Ateliers. Dimanche 22 mai, de 10 h 30 à 12 h 45 et de 14 h à 16 h. Mêmes tarifs. À partir de 16 ans.

Stereolux, 4 boulevard Léon-Bureau à Nantes.