2020-05-07T16:57:08Z https://metropole.nantes.fr/files/images/nantes-entraide/solidaire/Journaux%20confins-675.jpg

Article d'info Publié le 07 mai 2020

Les journaux de quartier en mode confiné

Ils ne sortent plus en papier mais les journaux de quartier continuent de faire le lien sur internet grâce au blog « Nos jours confinés ». Un petit nouveau a même rejoint la famille, M, le magazine de la jeunesse de Malakoff.

les journaux de quartier continuent de faire le lien sur internet
les journaux de quartier continuent de faire le lien sur internet

Couleur locale, Écrits de Bellevue, Malakocktail, Mosaïque et Zest manquent à leurs lecteurs. Ces cinq journaux des quartiers Dervallières/Contrie, Bellevue, Malakoff, Nantes Nord et Doulon/Bottière ont cessé de paraître depuis le début du confinement. Mais pour garder le lien en attendant qu’ils reviennent dans les boites aux lettres, un blog est né « Nos jours confinés ». 

Chacun est invité à participer librement selon son inspiration. On peut y lire « Mes pensées de confinement » de Malaury, les dessins de Maïna inspirés par sa fille, les photos de « l’heure de promenade autorisée » de Ghislaine, un poème d’Henry et bien d’autres contributions. « C’est un outil temporaire pour valoriser ces contenus recueillis pendant le confinement mais il pourrait servir à des projets plus pérennes », précise Guillaume Bruslé du pôle développement des territoires et participations à la Ville de Nantes.

M, le magazine jeunesse de Malakoff

Cette période particulière a aussi vu la naissance de M, un magazine fait par et pour la jeunesse de Malakoff. « Ce projet a démarré en septembre 2019 avec les jeunes, explique Mathilde Chevré qui pilote le projet. Ils ont imaginé la ligne éditoriale, décidé des sujets et réalisé les articles. Ce magazine donne la parole aux jeunes en traitants de thématiques proche d’eux. » 

Il y a des bons plans pour les « cancevas » (vacances), un retour sur le forum de quartier sur le vivre ensemble, une interview du responsable de l’Académie du Sporting Club de Nantes, un reportage sur le dispositif Tamo pour les jeunes exilés, de la culture, des témoignages… Un magazine qui donne envie d’être lu notamment grâce un graphisme simple et très coloré.


Feuilletable en ligne actuellement, ce premier numéro sera ensuite imprimé et suivi d’un deuxième numéro à l’automne.

À noter