2021-01-20T09:50:46Z https://metropole.nantes.fr/files/images/nantes-entraide/solidaire/Recherche%20et%20Rencontres/rencontres675.jpg

Actualités Publié le 20 janvier 2021

Recherche et Rencontres libère la parole

Ce centre social spécialisé mène des actions vers les personnes isolées souffrant de mal-être, à tout âge. Un acteur mobilisé dans un contexte où la santé mentale est mise à mal. 

Texte alternatif de l'image
Recherche et Rencontres accueille sans rendez-vous dans ses locaux nantais. Crédit : Roberto Giangrande.

Fatigue psychique, anxiété, dépression… L’épidémie de coronavirus et les deux confinements couplés aux couvre-feux successifs impactent fortement la santé mentale de chacune et chacun. Si bien que les professionnels constatent une hausse de 20 % des consultations psychologiques, notamment chez les adolescents (selon une enquête de Santé Publique France). « Quels que soient notre âge, notre catégorie sociale, nous pouvons tous connaître des problèmes psychiques à un moment ou un autre de notre vie, explique Corinne Lambert, chargée de projets santé mentale à la Ville de Nantes. Nous traversons une épidémie qui met à mal notre qualité de vie. » Et bien que plus souple, le deuxième confinement a provoqué une vraie lassitude. Cet environnement anxiogène peut faire naître ou intensifier des problèmes psychiques, mais aussi des problèmes familiaux dans les foyers.

Recherche et Rencontres, en première ligne 

Le centre social spécialisé Recherche et Rencontres est en première ligne pour mesurer l’état psychique de la population et l'augmentation des demandes d’aide et d’accompagnement. « Nous accueillons sans rendez-vous dans nos locaux, 23 rue Adolphe-Moitié, avec une écoute libre assurée par des bénévoles formés à ces problématiques de soutien psychologique et mobilisés aux côtés de nos professionnels. Ce peut être un accompagnement individuel ou des groupes de parole », explique Guillaume Beaudoin, le directeur. L’équipe maintient aussi un lien téléphonique avec les personnes fragilisées : « Nous avons renforcé ce canal. Avec le second confinement, les demandes de soutien ont quadruplé. C’est un signe positif malgré tout : ces personnes veulent libérer une parole et rompre leur isolement.» 

L'info en +

Samedi, avec Astrée, c’est la Journée contre les solitudes

L’édition 2021 de la Journée des solitudes a lieu le 23 janvier, comme chaque année depuis sa création. « C’est un rendez-vous majeur de mobilisation et de sensibilisation autour du fléau des solitudes et du vivre ensemble », explique l’association Astrée qui est à l’origine de cette initiative solidaire. Elle se mobilise cette année dans un contexte de crise sanitaire et sociale engendrée par la pandémie de la Covid.19. Confinements et couvre-feux ont affecté et affectent la santé mentale et contribuent à développer la solitude subie par une partie de la population.    

« Après une année 2020 difficile et face aux conséquences dramatiques de la crise sanitaire et sociale que nous traversons, il y a plus que jamais urgence à alerter sur le délitement du lien social, la vulnérabilité des plus isolés, le besoin de bienveillance et d'attention. Dans ce contexte la mobilisation citoyenne se doit d’être sans précédent ! » Astrée accompagne et propose également de l'écoute aux Nantais en situation d'isolement tout au long de l’année. 
En savoir plus sur la Journée des solitudes.

Ça peut vous intéresser