2022-03-17T09:12:49Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/sante/espaces-sans-tabac/espaces-sans-tabacs-675.jpg

- Mis à jour le 17 mars 2022

Espaces sans tabac : « Il faut dénormaliser l’usage de la cigarette »

À partir du samedi 29 mai 2021, la cigarette est interdite dans cinq espaces verts nantais. Cette expérimentation, menée par la Ville de Nantes en partenariat avec la Ligue contre le cancer de Loire-Atlantique, doit permettre de changer les comportements face au tabac. Explications avec Marie-Christine Larive, présidente de l’association.

Marie-Christine Larive : « Les enfants et les adolescents s’éduquent par mimétisme, ils ne doivent pas être confrontés à la cigarette. »
Marie-Christine Larive : « Les enfants et les adolescents s’éduquent par mimétisme, ils ne doivent pas être confrontés à la cigarette. »

La Ligue contre le cancer a lancé en 2012 le label « Espaces sans tabac ». Quels sont ses objectifs ?

« Le tabac est responsable de 75 000 décès par an, dont 45 000 par cancer. Le tabac est impliqué dans les cancers du poumon, des voies aérodigestives supérieures mais aussi de la vessie et d’autres organes auxquels on ne pense pas forcément. Pour réduire cette mortalité, il faut faire de la prévention et dénormaliser l’usage de la cigarette auprès des jeunes. Depuis plusieurs années, la Ligue contre le cancer travaille avec les municipalités pour mettre en place des espaces extérieurs sans tabac. En Loire-Atlantique, le dispositif a démarré avec les plages avant d’être appliqué dans les parcs et jardins. Les Français y sont favorables, l’adhésion à ces mesures a progressé ces dernières années. En 2020, 89 % des personnes interrogées soutenaient l’interdiction de fumer dans les parcs et jardins. »

En quoi ces espaces sans tabac permettent-ils de « dénormaliser » la cigarette ?

« Les enfants et les adolescents s’éduquent par mimétisme. S’ils voient des gens fumer, il sera normal de fumer plus tard. Les jeunes ne doivent pas être confrontés à la cigarette. L’absence de tabac dans leur quotidien permet d’éviter l’entrée dans le tabagisme. Outre les espaces verts, nous développons donc des espaces sans tabac devant les établissements scolaires. »

L’enjeu est aussi environnemental...

« Les mégots renferment de nombreuses substances toxiques et mettent jusqu’à 12 ans pour se décomposer. Un chiffre : 8 millions de mégots sont jetés chaque minute dans le monde ! Leur ramassage est à la charge des collectivités et coûte en moyenne 38 euros par habitant chaque année. L’impact du tabagisme sur la planète est donc très important. La mise en place des espaces sans tabac est bon pour l’environnement. »

La cigarette électronique est bannie de ces espaces alors qu’elle est souvent utilisée dans l’arrêt du tabac. Pourquoi ?

« La cigarette électronique est moins nocive que la cigarette classique. Elle peut être une aide momentanée pour arrêter de fumer. Mais les enfants et adolescents ne doivent pas être confrontés à la gestuelle. Nous ne sommes pas dans la répression et la stigmatisation des fumeurs, la lutte contre le tabagisme passe par la dénormalisation et l’éducation à la santé des jeunes. »

Un prix pour la Ville de Nantes

Mercredi 16 mars 2022, la Ville de Nantes s'est vu remettre le prix "ACT - Alliance contre le tabac Maurice Tubiana" pour son expérimentation d'espaces sans tabac. 
Cette expérimentation est mise au point en partenariat avec la ligue contre le cancer. 452 personnes ont ainsi été sensibilisées dans les parcs à Nantes. 

Quels sont les cinq espaces verts concernés ?

  • Jardin extraordinaire, 1, quai Marquis d’Aiguillon. En totalité.
  • Parc de la Noë Mitrie, boulevard Ernest-Dalby. Tout le jardin excepté l’entrée côté boulevard de Doulon.
  • Square de l'Amiral Halgan, 1, place de l'Hôtel de ville. En totalité.
  • Station gourmande de Nantes Nord, rue de la Coulée. En totalité.
  • Élargissement de l'aire de jeux du Clos Toreau, 8T, rue d'Hendaye. Cette aire était déjà concernée par l’interdiction, comme toutes les aires pour enfants.

Après une année d’expérimentation, le dispositif sera évalué et pourra être déployé dans d’autres lieux nantais.