2021-04-01T16:24:55Z https://metropole.nantes.fr/files/images/nantes-entraide/solidaire/lune%20froide/lune-froide675.jpg

Publié le 01 avril 2021

La chaleureuse aide alimentaire du café Lune froide

Depuis le 19 mars, la Lune froide, café du quai de Versailles, à Nantes, apporte, chaque vendredi midi, son aide alimentaire aux étudiants tourmentés par la crise sanitaire.

L'équipe du bar la Lune froide s'est notamment associée à la Cocotte solidaire pour confectionner et distribuer des repas.
L'équipe du bar la Lune froide s'est notamment associée à la Cocotte solidaire pour confectionner et distribuer des repas.

Ils étaient une quarantaine la première fois, un peu plus de 85 la deuxième. Depuis le 19 mars, la Lune froide, troquet du quai de Versailles, distribue chaque vendredi une aide alimentaire aux étudiants. « Ils sont au bout du rouleau. Nombre d’entre eux dépriment, certains si profondément qu’ils vont consulter au CHU » lâche "Gégé", le patron du café.

« Ma fille m’avait demandé de voir si je pouvais faire quelque chose pour eux. Le 19 mars, c’était l’anniversaire de ses 20 ans. Un cadeau pour elle en quelque sorte », poursuit Una, serveuse en rade, déjà toute disposée à cette solidarité. Invitation identique des personnes âgées du quartier. Sans bar, la ville est triste, se désespèrent plus largement les habitants du coin. Une éphémère période de vente à emporter apporte un regain de vie. Vite étouffé par l’arrêté préfectoral du 5 mars interdisant la consommation d’alcool sur les berges de l’Erdre et de la Loire.

L’idée de proposer croque-monsieur et autres menus grignotages ne résistent pas aux contraintes sanitaires de la restauration. « Je suis allée voir les filles de la Cocotte solidaire, le resto sur l’île de Versailles, j’ai contacté les associations qui font de la distribution d’aide alimentaire, TK, Une vie sans faim, DLC… » raconte Una. Conseils et bonnes adresses en poche, elle et "Gégé" s’en vont glaner fruits et légumes invendus, produits en bout de date limite de consommation, pain et viennoiseries de la veille etc. Aujourd’hui, plus d’une quinzaine de structures les épaulent. L’Amap de l’association Green des étudiants de la fac de sciences leur met de côté un panier tous les huit vendus. « C’est ce qui est magnifique dans cette démarche, on a vraiment travaillé en commun », s’enthousiasme Una. Et l’émotion visible des étudiants repartant avec leur repas donne du baume à leur initiative.

À noter

La Lune froide, 21 quai de Versailles. Le marché solidaire étudiant se tient le vendredi, de 12 h à 15 h