2020-05-06T11:05:06Z https://metropole.nantes.fr/files/images/nantes-entraide/culture/jules%20verne%20musee_675.jpg

Article d'info Publié le 06 mai 2020

Explorer « l’Univerne » avec le musée Jules Verne

Le site internet de l’établissement est à la fois une porte d’entrée dans le monde vernien et une base de données. De quoi intéresser tous les publics, des enfants aux chercheurs !

Ses « Voyages extraordinaires » ont fait le succès de Jules Verne. Le musée nantais vous invite à mieux connaître l’œuvre et la vie de l’écrivain.
Ses « Voyages extraordinaires » ont fait le succès de Jules Verne. Le musée nantais vous invite à mieux connaître l’œuvre et la vie de l’écrivain.

« Entre amateurs de l’œuvre, on aime employer un mot : l’Univerne », relève Agnès Marcetteau, directrice de la Bibliothèque municipale et du musée Jules Verne à Nantes. Et c’est vrai que l’expression résume bien l’héritage monumental laissé par l’écrivain, né à Nantes en 1828 et mort à Amiens en 1905. Héritage que le musée qui lui est consacré s’emploie à faire fructifier, depuis la butte Sainte-Anne où il a ouvert en 1978, mais également grâce à son site internet.

« La particularité nantaise, c’est que l’on peut feuilleter en ligne l’intégralité des manuscrits, explique la responsable. Cela représente 15 000 feuillets, pour une centaine d’œuvres. » Achetés pour l’essentiel dans les années quatre-vingt à la famille Verne, conservés dans les réserves et numérisés, les manuscrits constituent un matériau inestimable pour les chercheurs. Mais pas seulement : « L’écriture de Jules Verne est très lisible, on peut vraiment s’amuser à lire ses romans sous sa plume ».

Pour ceux qui sont plus familiers des caractères d’imprimerie, le musée rend accessible l’intégralité de l’œuvre vernienne à partir de son site, grâce à des liens vers la Bibliothèque électronique du Québec. Les célébrissimes « Voyages extraordinaires », qui font de Jules Verne l’auteur français le plus traduit dans le monde, y côtoient ses œuvres plus confidentielles, certaines introuvables dans le commerce : contes et récits, théâtre, premières versions...

Vidéos, studio, parcours numériques...

Avec le même souci d’exhaustivité, le site du musée recense la totalité des illustrations de l’époque, « soit 4 ou 5 000 planches ». Des fiches thématiques permettent de mieux cerner la vie l’écrivain, ses liens complexes avec Nantes, ou encore des aspects précis de son œuvre. « Nous avons mis en ligne une nouvelle rubrique pendant le confinement, qui propose des angles parfois inattendus : les liens entre Jules Verne et la Pologne, la conquête spatiale, un zoom sur "Mathias Sandorf"... »

Le site internet du musée nantais aborde aussi la vie de l’écrivain et son œuvre par des biais plus ludiques. Ainsi des propositions de balades virtuelles dans le Nantes vernien, mais aussi une série de vidéos, dont quelques épisodes de la « Saga Jules Verne » avec l’historien et astrophotographe Olivier Sauzereau. Avant de terminer votre visite (ou pour les plus jeunes), un petit tour au « Studio Jules Verne » s’impose  : « On invite le public à des activités créatives, avec un atelier de gravure, la fabrication de cartes pop-up... C’est une partie du site qui va continuer de s’enrichir ! »

J’y vais !

Ça peut vous intéresser