2021-01-04T16:17:22Z https://metropole.nantes.fr/files/images/nantes-entraide/solidaire/crous/Nentraidecrous675.jpg

Actualités Publié le 04 janvier 2021

Les étudiants référents du Crous

Ils veillent au bien-être de leurs camarades pendant la crise sanitaire dans les cités universitaires gérées par le Crous.

Mérile Mbang Mba Aki a été embauchée comme étudiante référente sur la résidence universitaire Launay-Violette, à Nantes Nord.
Mérile Mbang Mba Aki a été embauchée comme étudiante référente sur la résidence universitaire Launay-Violette, à Nantes Nord.

Un mail ou un coup de téléphone pour rompre l’isolement, questionner les besoins des étudiants et les guider dans les aides disponibles. Mérile Mbang Mba Aki a été embauchée en novembre par le Crous de Nantes comme étudiante référente sur la résidence universitaire Launay-Violette. « Je viens du Gabon, j’étais loin de ma famille pendant le premier confinement, explique la jeune femme qui poursuit une thèse en littérature américaine. Quand le Crous est venu prendre de nos nouvelles, ça m’a fait du bien et j’ai eu envie de m’engager à mon tour. »

10 heures par semaine

Elle consacre 10 heures par semaine à ce poste, payé 330 euros net par mois. « Certains étudiants ont des problèmes financiers, je les dirige vers le service social du Crous. D’autres se sentent déprimés et isolés, je les oriente vers une association de psychologues. Je suis également amenée à transmettre des rapports selon les situations.»

Pratique

L’info en +

Le Crous aux côtés des étudiants

Sa mission : améliorer les conditions de vie et de travail des étudiants. Il se mobilise sur leurs difficultés psycho-sociales.

Certains ont perdu leur job, souvent vital pour la poursuite de leurs études. D’autres connaissent des difficultés psychologiques, notamment du fait de l’isolement.  « Cette situation dure, il n’y a pas d’amélioration, pointe Anne Renaud-Anex, du service social au Crous de Nantes. Nous avons enregistré une explosion du nombre de demandes d’aides et de soutien.» Lors du premier confinement, une permanence téléphonique avait été assurée et plus de 1 300 appels d’étudiants avaient été comptabilisés. « Le dispositif est maintenu depuis, avec le renfort des assistantes sociales de l’Université. »

Pour prendre rendez-vous, contactez le secrétariat :
les lundi, mercredi et jeudi de 9h à 12h et de 14h à 16h et le vendredi de 9h à 12h.

  • Tel : 02 40 37 13 39.