2021-06-17T14:43:16Z https://metropole.nantes.fr/files/images/nantes-entraide/solidaire/%c3%a9picerie%20solidaire%20CSC%20Bourderies/%c3%a9picerie%20solidaire%20CSC%20Bourderies%20675.jpg

Actualités Publié le 17 juin 2021

Une épicerie solidaire au centre socioculturel des Bourderies

Mobilisé sur le front de l’aide alimentaire depuis les débuts de la crise sanitaire, le CSC des Bourderies propose des produits bio à prix coûtant pour les familles défavorisées du quartier.

Permettre à des familles avec de faibles ressources d’accéder à une alimentation saine. Crédit : Patrick Garçon pour Nantes Métropole.
Permettre à des familles avec de faibles ressources d’accéder à une alimentation saine. Crédit : Patrick Garçon pour Nantes Métropole.

Pâtes, riz, légumineuses, huile d’olive, café, thé… Chaque mardi après-midi, le centre socioculturel des Bourderies se transforme en épicerie de quartier. « Nous avons ouvert le 18 mai et nous proposons uniquement des produits secs, précise Damien Lamotte, directeur du CSC. Nous allons bientôt enrichir notre offre en mettant l’accent sur les circuits courts. » Les produits sont issus de l’agriculture biologique et vendus à prix coûtant pour les foyers défavorisés du quartier. « Nous avons participé à l’aide alimentaire dès le premier confinement en distribuant deux tonnes de denrées avec l’association Du monde dans la cuisine. Nous avons ensuite accéléré le projet d’épicerie sociale et solidaire pour répondre aux besoins des gens. L’objectif est de permettre à des familles avec de faibles ressources d’accéder à une alimentation saine. »

Des ateliers de cuisine

Deux salariés du CSC et trois bénévoles sont présents chaque mardi pour assurer la vente. Le dispositif fonctionne avec le soutien du Comptoir des alouettes, autre acteur de l’aide alimentaire à Bellevue, et de la régie de quartier Océan. Outre l’alimentation, le CSC propose également des produits d’hygiène féminine en partenariat avec Action Froid et Féminité Sans Abri. « L’épicerie est un tremplin vers des actions satellites, souligne Damien Lamotte. Nous avons créé des ateliers pour apprendre à cuisiner les aliments et équilibrer les repas. Nous aimerions mettre en relation les habitants du quartier avec des agriculteurs. »
L’épicerie s’inscrit également dans les objectifs de transition écologique portés par l’Accoord qui coordonne les centres socioculturels nantais. Le projet devrait bientôt essaimer au Bout-des-Pavés et au Clos-Toreau !

À noter

Tous les mardis, de 16h à 19h.
CSC des Bourderies, 2A rue de Saint-Brévin.
02 40 46 41 46.
www.accoord.fr