2020-04-01T18:32:06Z https://metropole.nantes.fr/files/images/nantes-entraide/culture/maison%20poesie-675.jpg

Actualités

Auteurs confinés à la Maison de la poésie

Effet du confinement généralisé : à la Maison de la Poésie, le cycle Poèmes en cavale est devenu... Poèmes in situ. Mais l'évasion reste garantie.

Malgré le confinement, la Maison de la Poésie poursuit sa mission : donner à lire et écouter la poésie contemporaine.
Malgré le confinement, la Maison de la Poésie poursuit sa mission : donner à lire et écouter la poésie contemporaine.

Ils sont parmi les temps forts de la programmation. Les Poèmes en cavale, – des lectures et rencontres entre auteurs et public – sont habituellement accueillis au lieu unique, mais la crise sanitaire a contraint la Maison de la Poésie à suspendre ces rendez-vous. Enfin, pas tout à fait : « Dès que l'on a appris les annulations, on s'est dit très vite qu'il fallait faire exister ces rencontres autrement. Même chose du côté des auteurs que l'on attendait à Nantes. La meilleure solution, c'était de faire des vidéos », explique Yoann Durand, en charge de la médiation culturelle et de la communication à la Maison de la Poésie.

Les trois prochains Poèmes en cavale ont ainsi été rebaptisés Poèmes in situ, et prendront la forme de captations vidéos annoncées sur la page Facebook et mises en ligne au fur et à mesure sur le site internet. « Nous avons commencé la série le 18 mars avec Xavière Mackay, une poète québécoise qui était en stand by à Paris en attendant son vol retour, et deux textes d'Aldo Qureshi dont nous avons pu récupérer les fichiers vidéo ».

Je regarde !

Ça peut vous intéresser