2020-04-29T10:08:16Z https://metropole.nantes.fr/files/images/nantes-entraide/des%20idees/agraunautes-675.jpg

Article d'info Publié le 29 avril 2020

Les idées vertes des Nantais

Cours de jardinage gratuits, livraison de champignons en circuits courts, sensibilisation au lombricompostage... Les initiatives pour se reconnecter à la terre fleurissent dans l'agglomération nantaise et sur la toile à l'heure du confinement.

La Sauge  a concocté un programme de jardinage sur-mesure, en attendant la réouverture de l’Agronaute (photo Studio Ravages).
La Sauge a concocté un programme de jardinage sur-mesure, en attendant la réouverture de l’Agronaute (photo Studio Ravages).

Cours de jardinage gratuits avec la Sauge

Favoriser la pratique d'une activité agricole pour le plus grand nombre ... C'est la mission de la Sauge, société d'agriculture urbaine généreuse et engagée, qui développe des fermes urbaines comme celle de l'Agronaute située dans l'ancien MIN de Nantes. Pour égayer cette période de confinement et garder la main verte, l'association a concocté un programme de jardinage sur-mesure adapté aux petits et aux grands. 

Le lundi, « la bibliothèque du jardinier » est animée par Jade Jourdan, ingénieure agronome et passionnée de botanique. Le mardi et le mercredi sont respectivement consacrés aux « jardins des grands et des petits » avec des tutos simples qui se prêtent à la saison. Le jeudi, c'est jardi-live sur les pages Facebook et Instagram de l'Agronaute, sur des thèmes variés (bouturage, jardiner au balcon...). Le vendredi est l'occasion de découvrir les recettes alléchantes de chefs nantais à base de micro pousses, tandis que le samedi invite à la découverte des plantes de la pépinière. 

« Nous avons créé un semainier pour garder un lien avec notre communauté, que nous avons l'habitude de recevoir en tant que bénévoles dans nos fermes, mais également pour poursuivre notre mission pédagogique : éveiller à la pratique du jardinage ! », explique Antoine Devins. Le co-fondateur de la Sauge et responsable de l'Agronaute est « persuadé que si tout le monde jardinait au moins deux heures par semaine, on pourrait régler bon nombre de nos problèmes sociaux, environnementaux et économiques ». 

Recettes et plantations avec le Champignon urbain

Porté par trois associés, le Champignon urbain, également installé dans l'ancien MIN de Nantes, est l'unique champignonnière de la ville. Certifiés bio, leurs pleurotes et shiitakes – une variété japonaise prisée pour son goût et ses vertus nutritionnelles – se vendent en circuit-court, pour une production au plus près des consommateurs. Et les Nantais adhèrent. 

« Depuis le début du confinement, et malgré les conditions difficiles, les AMAP ont continué à nous faciliter le travail, explique Camille May, associé gérant. En ce moment, les gens vont chercher au plus simple et au plus près pour avoir de bons produits à cuisiner. C'est vraiment super que les Nantais tendent vers les initiatives locales pour consommer ». 

Sur ses comptes Facebook et Instagram, la start-up délivre des bons plans, des recettes et même des astuces pour faire pousser des champignons... sur son balcon !

Initiation au lombricompostage avec les Boîtes vertes

Basée à Rezé, l'association Les Boîtes vertes intervient sur la réduction des déchets et sur le lombricompostage, via plus2vers.com, un site de ressources et d'entraide pour ceux qui veulent démarrer le lombricompostage. « Dès le début du confinement, les gens ont cherché des conseils sur notre site pour réduire leur déchets organiques », explique David Régnier, fondateur de la plateforme, ravi « de cette prise de conscience ». 

Si les débutants doivent encore attendre avant de récupérer des vers chez un donateur et se lancer dans la pratique, confinement oblige, ils peuvent compter sur lui pour répondre à toutes les questions qu'ils se posent. « Démarrer le lombricompostage nécessite d'avoir les bonnes informations dès le départ. Personnellement, j'ai commis pleins d'erreurs au début », se souvient David. 

Lorsqu'il ne délivre pas ses précieux conseils, le Rezéen organise des ateliers dématérialisés pour les participants du Défi Zéro Déchet organisé par Nantes Métropole et planche sur l'internationalisation du site Plus 2 vers, pour lequel il lance un appel à contributeurs. Rédacteurs, traducteurs et dessinateurs sont les bienvenus !

Ça peut vous intéresser