2021-03-17T14:35:51Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/illectronisme-Blin-21-675.jpg

Actualités Publié le 17 mars 2021

Des ateliers pour lutter contre l’illectronisme des seniors

En partenariat avec l’Anadom, Nantes Métropole Habitat propose des ateliers de médiation numérique à ses locataires de plus de 60 ans. Des temps conviviaux pour leur permettre d’être autonomes sur la toile et de rompre l’isolement.

Sociologue à Nantes Métropole Habitat, Anne-Véronique Blin pilote les ateliers de médiation numérique.
Sociologue à Nantes Métropole Habitat, Anne-Véronique Blin pilote les ateliers de médiation numérique.

Envoyer une photo par mail, discuter sur un service de messagerie instantanée, passer un appel vidéo… À l'ère de la distanciation physique imposée par la crise sanitaire, les outils numériques sont indispensables pour maintenir un lien social. Si les jeunes générations s’en sont largement emparées, leur utilisation s’avère moins évidente pour certains seniors. « Les retraités ne sont pas les plus en difficulté sur les démarches dématérialisées, l’enjeu pour eux est plutôt de pouvoir échanger avec leurs proches via les différents outils de communication », note Anne-Véronique Blin.

Sociologue à Nantes Métropole Habitat, elle pilote les ateliers de médiation numérique lancés en 2018 pour réduire l’illectronisme des retraités. Le dispositif est mis en place avec l’Anadom, association spécialisée dans l’aide à domicile.

« Un accompagnement personnalisé »

Après une suspension d’un an liée à la pandémie de Covid-19, un nouveau cycle d’ateliers est proposé d’avril à septembre. « Nous démarrons par une séance découverte, les personnes s’inscrivent ensuite pour huit ateliers. Nous fournissons des tablettes, l’objectif est d’aider des seniors non équipés mais certains ont déjà leur matériel. » Habituellement, 6 à 8 personnes sont encadrées par un professionnel et des jeunes en service civique. La jauge est divisée par deux pour respecter la distanciation. « C’est un accompagnement personnalisé, nous pouvons également proposer des rendez-vous individuels pour ceux qui souhaiteraient avancer à leur rythme », précise Anne-Véronique Blin.

Outre la médiation numérique, ces temps intergénérationnels et conviviaux doivent permettre de rompre l’isolement des plus âgés. « C’est l’occasion de sortir de chez soi et de rencontrer du monde, dans le respect des gestes barrières. »

À noter

Intéressé ?  Vous pouvez contacter le centre de relation locataire au 02 40 67 07 37.