2020-08-27T10:46:49Z https://metropole.nantes.fr/files/images/nantes-entraide/solidaire/cultures%20urbaines/Danseetvis675.jpg

Actualités Publié le 27 août 2020

Les cultures urbaines se dévoilent au château

Avec « Instant R’Art », Karima El Khayer propose à des jeunes danseurs issus de quartiers populaires d’investir des lieux culturels emblématiques. Vendredi 28 août, les visiteurs du château des ducs de Bretagne pourront découvrir le hip-hop et le double dutch.

Vendredi 28 août, « Instant R’Art » investit la cour du château des ducs de Bretagne pour des démonstrations de hip-hop et de double dutch.
Vendredi 28 août, « Instant R’Art » investit la cour du château des ducs de Bretagne pour des démonstrations de hip-hop et de double dutch.

Tombée dans la marmite hip-hop à l’adolescence, Karima El Khayer a fait de sa passion pour cette culture née à New York à l’aube des seventies son métier. Devenue professeure de danse, elle fonde en 2006 l’association Danse et Vis ! pour « faciliter l’accès des femmes aux activités sportives ». Elle y propose des cours de hip-hop pour les jeunes et du fitness pour les adultes dans des quartiers populaires : Malakoff, Bellevue, Nantes Nord… L’association, qui regroupe 200 adhérents, s’ouvre ensuite au double dutch : du saut à la corde entre danse et gymnastique. Comme le hip-hop, cette discipline « encore émergente en France » puise ses racines dans le Bronx des années 1970.

Hip-hop et double dutch dans la cour du château

« En lançant Instant R’Art, je voulais créer des moments insolites dans des lieux culturels avec des publics qui en sont éloignés », précise Karima El Khayer. Le projet, mûri de longue date, connaît un coup d’accélérateur après le confinement. « Les gens ont envie de bouger et la Ville a sollicité les associations pour proposer des animations pendant cet été particulier. » Vendredi 28 août, des danseuses de 6 à 12 ans investiront la cour du château des ducs de Bretagne pour des démonstrations de hip-hop et de double dutch. La veille, elles auront pris le temps de découvrir ce lieu chargé d’histoire. « C’est une rencontre entre deux mondes », souligne Karima El Khayer. Deuxième rendez-vous le mercredi 28 octobre au lieu unique !

À noter

Vendredi 28 août, de 10h à 12h30, dans la cour du château. Gratuit.