2021-04-27T14:20:00Z https://metropole.nantes.fr/files/images/nantes-entraide/solidaire/mobilisation%20avocats%20fac%20droit%20Nantes/675.jpg

Actualités Publié le 27 avril 2021

Les professionnels du droit se mobilisent pour les étudiants

Face à la crise, la faculté de droit et de sciences politiques de l’Université et l’ordre des avocats de Nantes développent un parrainage entre professionnels du droit et étudiants.

Christine Julienne, Bâtonnier de Nantes, se félicite de la mise en place de ce parrainage entre avocats et étudiants en droit, en partenariat avec l’Université de Nantes (crédit photo : Roberto Giangrande).
Christine Julienne, bâtonnier de Nantes, se félicite de la mise en place d'un parrainage entre avocats et étudiants en droit, en partenariat avec l’Université de Nantes (crédit photo : Roberto Giangrande).

La crise frappe durement les étudiants et des initiatives sont mises en œuvre pour leur venir en aide. À Nantes, deux jeunes avocates, maîtres Warin et Veillard, ont convaincu le Barreau et la faculté de droit et de sciences politiques de l’Université de Nantes de dupliquer un dispositif de soutien né à Lyon. Concrètement, à l’instar du Barreau de la capitale des Gaules, il est proposé un parrainage entre un professionnel du droit et un étudiant. « Nous permettons à des étudiants de Licence 3 d’accéder à un réseau professionnel pour les accompagner dans leur cursus universitaire », explique Christine Julienne, entrée dans ses fonctions de bâtonnier de Nantes en janvier dernier.

94 avocats se sont portés volontaires et 90 binômes avec les étudiants ont pu se constituer. « C’est une réponse adaptée à la crise et au cadre sanitaire contraignant. L’avocat accorde du temps, de l’écoute et du conseil à l’étudiant qu’il parraine. L’étudiant peut en retour compter sur l’expérience de l’avocat pour notamment choisir en conscience son orientation », souligne Christine Julienne.

Solidarité entre générations

Ce parrainage est défini par une charte qui donne le cadre des liens entre avocats et étudiants. Pas de rémunération – ça n’est pas un stage – mais des termes précis et la volonté d’ancrer dans la durée ce dispositif. « Je suis très fière de ces jeunes avocats qui se mobilisent. Ils sont eux-mêmes confrontés à des difficultés dans leur pratique et sont sensibles au contexte de crise que subissent les étudiants. Ces avocats auraient aimé avoir ce coup de pouce pendant leurs études et cela explique également leur engagement. Ils permettent cette solidarité entre générations. »

D’autres initiatives pourraient naître dans les prochains mois pour venir en aide aux étudiants et consolider ainsi les liens entre la faculté de droit et de sciences politiques de l’Université et le Barreau de Nantes. Et faire naître de futures vocations !

À noter

Pour avoir plus d’informations sur ce parrainage : barreaunantes.fr et droit.univ-nantes.fr