2021-03-01T16:39:25Z https://metropole.nantes.fr/files/images/nantes-entraide/solidaire/mercerie%20solidaire/Mercerie%20675.jpg

Publié le 01 mars 2021

Une recyclerie pour l’insertion professionnelle des jeunes handicapés

Delphine Vacher développe un projet de recyclerie spécialisée en mercerie. Sa particularité : les employés seront des jeunes porteurs de handicap. Un appel aux dons est lancé pour lui permettre de mener une première expérimentation.

Delphine Vacher, développeuse du projet
Delphine Vacher, développeuse du projet "Au petit Grenier", vise à favoriser l’inclusion professionnelle des personnes en situation de handicap dans le secteur du réemploi.

Issue du secteur médico-social, Delphine Vacher a longtemps accompagné des jeunes trisomiques et autistes dans leur orientation professionnelle. « J’ai pu constater les nombreux freins à leur insertion : la difficulté de trouver une entreprise et des espaces de travail souvent inadaptés, souligne la jeune nantaise. J’ai souhaité créer une entreprise pleinement adaptée à ses futurs salariés. » Delphine Vacher se tourne alors vers le réemploi pour développer une recyclerie spécialisée dans le tissu et la mercerie. « Je trouvais intéressant de coupler les volets social et environnemental. »   

Une expérimentation lancée fin avril

Baptisé « Au Petit Grenier », le lieu doit ouvrir ses portes « en fin d’année ou début 2022 » au nord-ouest de Nantes. Trois postes d’agents valoristes seront réservés à des jeunes en situation de handicap. « Nous aurons un fonctionnement visuel avec de l’infographie, des consignes via des pictogrammes et des mots-clés. L’espace sera aménagé pour faciliter la partie tri et valorisation. Ces adaptations sont aussi intéressantes pour les travailleurs valides. »
Une première expérimentation sera menée avec des jeunes fin avril. Un appel aux dons est lancé. « Nous avons besoin de matière première pour leur faire découvrir le métier d’agent valoriste, précise Delphine Vacher qui est accompagnée d’une bénévole, Aurélie Laurent, sur cette collecte. S’ils adhèrent, une formation leur sera proposée en vue d’une embauche. »

Chutes de tissu, pelotes de laine (même entamées), draps, nappes, serviettes, rideaux, matériel de mercerie… Faites du tri dans vos placards et venez déposer vos dons dans les points de collecte référencés sur cette carte.