2020-08-13T17:11:05Z https://metropole.nantes.fr/files/images/nantes-entraide/solidaire/Surprenantes675.png

Article d'info Publié le 13 août 2020

La SurpreNantes épicerie contre la précarité étudiante

L’équipe de la SurpreNantes épicerie a distribué 400 paniers alimentaires par semaine aux étudiants précaires nantais pendant le confinement. Une mobilisation qui ne faiblit pas. Prochaine étape : l’ouverture d’un local à l’Université en septembre prochain.

Les bénévoles de la SurpreNantes épicerie continuent d’assurer la distribution de paniers alimentaires.
Les bénévoles de la SurpreNantes épicerie continuent d’assurer la distribution de paniers alimentaires.

Un groupe d’amis étudiants en licence à l’Université de Nantes ont eu l’idée à l’été 2019 de créer une épicerie solidaire pour lutter contre la précarité des étudiants et le gaspillage alimentaire. « Nous devions ouvrir la SurpreNantes épicerie en mars dernier puis le confinement est arrivé donc elle ouvrira en septembre à la réouverture de l’Université », explique Léa Charbonneau, cofondatrice du projet.

Mais la quarantaine de bénévoles n’a pas attendu le local pour enclencher la dynamique de la SurpreNantes épicerie. En partenariat avec les Restos du cœur (et ponctuellement d’autres acteurs associatifs), ils ont distribué chaque semaine, sous forme de panier, quatre tonnes de denrées alimentaires à plus de 400 étudiants pendant les deux mois du confinement et jusqu’à cette première semaine de juin 2020. « Il y avait des produits frais, des fruits et légumes, de la viande, des plats préparés mais également des produits d’hygiène et des masques », précise Léa Charbonneau.

Ces distributions gratuites s’arrêtent cet été et la SurpreNantes épicerie prendra le relais dans un bâtiment de la Censive du Tertre à la rentrée universitaire. « Nous allons travailler avec l’entreprise Phénix qui récupère les invendus des supermarchés, ajoute Léa Charbonneau. Cela permet aussi de lutter contre le gaspillage alimentaire.» L’épicerie sera ouverte une ou deux fois par semaine sans justificatif pour respecter l’anonymat des étudiants et tout y sera gratuit.

À noter

Ça peut vous intéresser :