2020-08-13T17:18:06Z https://metropole.nantes.fr/files/images/nantes-entraide/solidaire/Julien-et-Nat-675.jpg

Article d'info Publié le 13 août 2020

Papaye-Gingembre, des ateliers virtuels pour collecter les histoires des habitants de La Halvêque-Ranzay

Nathalie Papeil et Julien Weber se sont lancés dans la création d’un jeu de cartes sur le quartier La Halvêque-Ranzay. Stoppés dans leur élan par la crise sanitaire, ils recueillent désormais en ligne récits, dessins et photos.  

Nathalie Papeil et Julien Weber, le duo derrière Papaye-Gingembre.
Nathalie Papeil et Julien Weber, le duo derrière Papaye-Gingembre.

Fondé en 2019 par Nathalie Papeil et Julien Weber, Papaye-Gingembre propose des ateliers artistiques « avec une dimension sociale » où différentes disciplines s’entrecroisent : arts plastiques, graphiques, écriture, théâtre, musique… « Nous abordons des sujets tabous comme le rapport à la vieillesse et à la mort », expliquent ces designers de communication en freelance. Rapidement, le duo est sollicité par Sophie Charteau, fondatrice de l’association Manou Partages qui met en relation des enfants et des seniors. « Nous nous retrouvons dans la dimension intergénérationnelle de ce projet, nous souhaitons donner la parole à tout le monde », précise Nathalie Papeil. 

Un jeu de cartes conçu avec les habitants 

En octobre dernier, Papaye-Gingembre crée une vitrine participative pour l’arrivée de Manou Partages dans son local temporaire rue Gustave-Eiffel. Deuxième mission : concevoir un jeu de cartes sur le quartier La Halvêque-Ranzay en recueillant les témoignages d’habitants. Les premiers ateliers se tiennent fin février mais la crise sanitaire stoppe le duo dans son élan. Après un temps de réflexion, Nathalie Papeil et Julien Weber décident de poursuivre leur travail de collecte sur internet. « Sophie Charteau nous a permis d’identifier quatre participants pour un atelier virtuel qui se tiendra prochainement. Nous espérons ensuite relancer les ateliers dans le local en respectant les gestes barrières. » 

Les habitants sont également invités à transmettre textes, photos et dessins par mail. « Ce qui était au départ une contrainte liée au confinement nous permet finalement d’avoir une autre approche et de toucher plus de gens. » Le jeu de cartes devrait être lancé en 2021 pour accompagner le déménagement de Manou Partages au Ranzay. 

À noter

Ça peut vous intéresser