2020-05-05T10:55:20Z https://metropole.nantes.fr/files/images/nantes-entraide/culture/cordeliers-675.jpg

Article d'info Publié le 05 mai 2020

Creuser notre passé avec le Chronographe

Le centre d’interprétation archéologique recèle des trésors parmi ses ressources numériques : vidéos et reportages, archives d’expositions, en passant par l’exploration du site antique de Ratiatum, où est implanté l’établissement.

L’actualité archéologique dans la métropole nantaise se découvre au fil des vidéos réunies par le Chronographe.
L’actualité archéologique dans la métropole nantaise se découvre au fil des vidéos réunies par le Chronographe.

Prémonitoire ? Le Chronographe accueillait jusqu’en janvier dernier l’exposition « Prenez soin de vous », sur l’archéologie des soins et de la santé. « Elle montrait comment on se soignait dans les sociétés du passé, comment la santé s’envisageait au quotidien à travers des gestes, l’hygiène de base... » rappelle Pierre Bosquet, chargé de la communication de l’établissement métropolitain. Les vestiges archéologiques présentés dans l’exposition, traces concrètes de ces préoccupations, font aujourd’hui l’objet de quizz déclinés sur les réseaux sociaux – un terrain bien investi par le Chronographe, présent sur les principales plateformes.

Cette série donne à voir une toute petite partie des importantes ressources numériques de l’établissement, dont la silhouette caractéristique surplombe depuis 2016 le site archéologique de Saint-Lupien à Rezé. Ce dernier fait l’objet d’une présentation détaillée sur le site internet du Chronographe, tout comme les fouilles successives qui ont permis de mettre au jour les vestiges de Ratiatum, et de mieux connaître la physionomie du port picton faisant face à la cité des Namnètes – à ne pas manquer, la reconstitution en 3D du site à l’époque gallo-romaine.

Actualité archéologique

Le site internet conserve aussi les traces des expositions passées : on y recroisera les Vikings, les matériaux anciens de construction, la bande dessinée historique, mais aussi des œuvres d’art contemporain. C’est aussi un bon moyen de découvrir le rôle et l’importance de la recherche archéologique dans la métropole nantaise.

Pour en avoir une illustration, rendez-vous sur la chaîne YouTube du Chronographe. Une dizaine de vidéos y présentent les récents chantiers de fouilles ou découvertes dans l’agglomération : enceinte romaine de Nantes et ancien couvent des Cordeliers, nécropole romaine rue d’Auvours à deux pas de la place Viarme, fondations de manoir dans le futur quartier Mellinet, sarcophages dans le quartier de l’hôtel de ville à Rezé...

Je découvre !

Ça peut vous intéresser