2020-04-23T10:11:22Z https://metropole.nantes.fr/files/images/nantes-entraide/culture/YvonneMorisse675.png

Article d'info Publié le 23 avril 2020

Redécouvrir les luttes sociales avec le Centre d’histoire du travail

Installé sur le site des chantiers navals nantais, le CHT est la mémoire des mondes ouvrier et paysan dans le département. Il détient des dizaines de milliers de clichés, dont une partie est accessible en ligne.

Yvonne Morisse
Chez un marchand de bois situé de la rue Paul-Bellamy (coll. Yvonne Morisse, CHT Nantes).

« On me demande souvent combien de photos nous avons... mais je ne sais pas répondre, on n’a jamais cherché à recenser. Sans doute plus de 100 000 clichés ! » Xavier Nerrière, responsable de l’iconothèque du Centre d’histoire du travail de Nantes, travaille depuis plus de vingt ans sur ce fonds, qui révèle 150 ans de la vie des classes populaires en Loire-Atlantique, et les luttes pour de meilleures conditions de travail et de vie.

Photos de grèves et occupations d’usine, manifestations et rassemblements, mais aussi événements sportifs, clichés de la vie quotidienne... Ces précieuses archives proviennent des organisations syndicales, de journalistes – dont 40 000 clichés dus à Hélène Cayeux – , comme de particuliers : « Des amateurs qui ont souvent photographié de manière généreuse, notamment les ouvriers de l’industrie navale et les dockers », précise Xavier Nerrière.

Le monde rural est bien représenté car le CHT est dépositaire des archives du périodique « Le Paysan nantais » et du fonds iconographique du MRJC (Mouvement rural de jeunesse chrétienne, qui fut très influent dans la région).

Une partie de ce fonds est numérisée et accessible via une iconothèque en ligne. Un classement en catégories, un système de mots-clés, un moteur de recherche permettent d’affiner les demandes. Les personnes férus d’histoire et simples curieux peuvent ainsi facilement retrouver des documents en lien avec une usine, une commune, une figure historique…

Je découvre !

Ça peut vous intéresser