2021-02-01T14:21:12Z https://metropole.nantes.fr/files/images/nantes-entraide/solidaire/marie%20alphonse/Ateliermala675.jpg

Actualités Publié le 01 février 2021

L’atelier marie et alphonse lutte contre la fracture numérique au Breil

L’association a ouvert en 2019 les ateliers BigUP au Breil pour initier les habitants au numérique et les accompagner dans leurs découvertes. Le programme BigUP, décliné sur huit mois et dédié aux migrants mineurs, continue lui d’accueillir les jeunes.

Apprendre les bases de l’informatique ou aller plus loin dans la connaissance du numérique, c’est le credo de marie et alphonse (Crédit : marie et alphonse).
Apprendre les bases de l’informatique ou aller plus loin dans la connaissance du numérique, c’est le credo de marie et alphonse (Crédit : marie et alphonse).

Virginie Lefebvre et Cathy Charlot ont créé L’atelier marie et alphonse en 2012 avec comme objectif l’éducation aux médias et au numérique en y mêlant différentes disciplines artistiques. « Au fil des rencontres, nous avons constaté une fracture numérique et nous avons imaginé le programme BigUP, sur huit mois, pour des jeunes migrants mineurs », explique Virginie Lefebvre, médiatrice. En 2019, ce programme s’est élargi en s’implantant au Breil, accueilli par l’association PiNG, au pôle associatif du Breil.

Du B A ba de l’informatique ou plus expérimenté

Toutes les semaines des ateliers gratuits ont lieu pour les habitants pour apprendre les bases de l’informatique ou aller plus loin dans la connaissance du numérique. « Avec la crise sanitaire, les ateliers ont été suspendus mais j’ai mis en place une permanence les lundi et vendredi matin pour accueillir les personnes individuellement, sur rendez-vous », précise Virginie Lefebvre. Que ce soit pour mettre une annonce en ligne sur le bon coin, faire de la visio avec sa famille ou faire le ménage sur son ordinateur, la médiatrice répond à toutes les demandes.

« Il y a un gros besoin d’accompagnement au numérique sur le quartier, ajoute Virginie Lefebvre. Certains viennent ponctuellement aux ateliers - quand ils ne sont pas suspendus, pour d’autres, comme certaines personnes âgées, c’est un vrai rendez-vous. » Pour L’atelier marie et alphonse, c’est aussi l’occasion de générer des rencontres entre voisins et de créer du lien social.

L’association propose d’autres projets notamment pour découvrir la vidéo avec le MixLAB du Breil ou le Labo école Renga qui associe expérimentation numérique et artistique avec la danse, la musique, la vidéo et le son. Elle sensibilise également les jeunes aux fake news et à l’esprit critique à travers les ateliers Les débrouilleurs de pistes.

Plus d’informations sur le site de L’atelier marie et alphonse

Ça peut vous intéresser